Archives par mot-clé : déco

Relooker un balcon

Il y a quelque temps maintenant, je vous avais teasé sur Instagram et ma chaîne YouTube un rough d’un balcon tout mignon. Il faut que je vous avoue que c’était un projet rien que pour moi. J’avais dans l’idée depuis quelques temps de rénover  mon propre balcon. Et ce rough était le reflet de mes rêveries.

D’ailleurs si vous ne me suivez pas encore sur Instagram, c’est par ici ! Et pour vous abonner à ma chaîne YouTube, c’est par là 🙂 (Instant autopromo OFF)

Et bien, après maintes péripéties météorologiques, voici enfin la vidéo où je vous présente tout ça en détail 🙂 (Ces dernières semaines, dur dur d’avoir un jour de beau soleil avec un ciel bleu pour tourner en extérieur par chez moi… bonjour l’été hein!)

Pour réduire au maximum le budget de ma mini rénovation, je suis passée par une loooongue phase de recherche. J’ai passé tout un tas de soirée à comparer les prix des paillis, des parasols et à chercher des lampes solaires. Mais je suis ravie car j’ai réussi à garder tout ça largement sous la barre des 150€. Alors oui, c’est une petite somme, mais pour gagner une nouvelle pièce dans mon appartement, ça valait la peine je trouve.

Un petit récap’ du budget pour ce balcon?
  • Plantes : 50€
  • Tapis : 20€
  • Lampes : 15€
  • Paillis + attaches : 20€
  • Parasol + pied : 25€

Et tout le reste était déjà existant ou bien du DIY. Si vous voulez le détail, j’ai listé toutes les références dans la vidéo avec les prix!

J’espère que cette nouvelle vidéo qui change un peu vous plaît, si c’est le cas, n’hésitez à me le dire en commentaires pour que je reproduise cette petite expérience sur un autre espace! Moi en tout cas, je me suis beaucoup amusée à la réaliser!

Rendez-vous sur Hellocoton !

DIY : un terrarium en béton

Je ne vais pas vous mentir, le béton et moi, on n’est pas trop potes. Après avoir vu des dizaines d’objets déco minimalistes cool en béton hors de prix, j’ai eu envie de faire pareil. Oui mais voilà, utiliser du béton, il s’avère que ça ne s’invente pas… Et définitivement, mon attitude habituelle de « avec du bon sens, je devrais m’en sortir » n’a pas franchement été très efficace. Alors j’ai potassé. Et j’ai testé. Et raté. Plusieurs fois. Mais je suis du coup plutôt fière de vous présenter un tuto fonctionnel aujourd’hui.

Du coup, on va aujourd’hui réaliser ensemble un terrarium/cache pot en béton pour petite succulente. (Je dois bien vous avouer au passage que je n’ai pas la moindre idée de la différence entre un pot/ un cache pot et un terrarium dans la vraie vie… Le jardinage, c’est pas mon fort on dirait !)

Pour réaliser ce cache pot en béton, il vous faudra :
  • Une grande et une petite bouteille en plastique
  • Un cutter/Des ciseaux
  • Du ruban de masquage
  • Un morceau de carton lisse
  • De la colle liquide type colle scotch
  • De l’eau
  • Du béton
  • Une cuiller et un grand pot pour mélanger la poudre et l’eau
  • Un petit réceptacle pour mesurer la poudre et l’eau
  • Une plante et du terreau 🙂
  • Une bâche pour protéger votre table (vous verrez les jolies tâches apparaître sur la mienne…)

J’espère que ce tuto vous a plu, ce genre de projets un peu humide et salissant est pour moi assez idéal à réaliser l’été où l’on peut faire tout ça dehors! Et où l’on peut faire sécher les choses rapidement dehors sans attraper une pneumonie!

 

 

J’ai réalisé ce tutoriel dans le cadre d’un partenariat avec le site La Fourmi créative ils m’ont gentiment envoyé du matériel pour réaliser ce tuto. C’est d’ailleurs grâce à ce genre de partenariats (où je ne suis pas rémunérée) que je peux vous proposer un contenu régulier et de qualité sur mon blog et ma chaîne YouTube.

A très vite pour un prochain tuto!

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

DIY : pot à pinceaux inspiration Kintsugi

Cela fait quelques temps maintenant, que j’entends parler de cette très jolie tradition japonaise qu’est le Kintsugi. Cette tradition datant du XVème siècle consiste en la réparation de céramiques brisées à l’aide d’une laque. Cette laque est ensuite saupoudrée de poudre d’or. Il s’agit ici de remplir un double objectif. D’une part cette technique assure l’étanchéité retrouvée de la céramique. D’autre part, il s’agit d’une philosophie qui prend en compte le passé de l’objet, le reconnaît et l’intègre. Le bris d’un objet ne marque plus sa transformation en déchet mais son renouveau, le début d’un nouveau cycle de son utilisation.

Kintsugi
source : https://www.dolcevitaonline.it/kintsugi-valorizzare-il-dolore/

Cela faisait un bout de temps que j’avais ces images de céramiques très humble relevées d’or dans un coin de ma tête sans trop savoir quoi en faire. Et je me suis dit que j’allais tirer parti de mon manque de talent en modelage. Du coup, je vous propose aujourd’hui un tuto tout simple inspiré de l’esthétique du Kintsugi. (Je n’allais quand même pas briser volontaire un pot pour le réparer avec une dorure! ça va pas la tête!)

Pour réaliser ce tuto inspiré du kintsugi vous aurez besoin de :

 

 

J’ai réalisé ce tutoriel dans le cadre d’un partenariat avec le site La Fourmi créative ils m’ont gentiment envoyé du matériel pour réaliser ce tuto. C’est d’ailleurs grâce à ce genre de partenariats (où je ne suis pas rémunérée) que je peux vous proposer un contenu régulier et de qualité sur mon blog et ma chaîne YouTube.

A très vite pour un prochain tuto!

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

DIY : fabriquer un photophore en mosaïque

Aujourd’hui, je vous montre en vidéo comment créer un photophore en mosaïque.  J’ai utilisé des verres de récupération et de cette mosaïque transparente. Je suis ravie d’avoir pu enfin mettre à profit mon addiction au Nutella! J’ai enfin pu réutiliser les verres que je conserve bien consciencieusement! Il sont parfait au niveau gabarit pour ce genre de photophore à bougie chauffe-plat!

Je suis ravie du résultat de ce petit tuto tout simple et de son côté vieux vitrail qui me plait beaucoup! J’ai réalisé ce tutoriel dans le cadre d’un partenariat avec le site La Fourmi créative.  ils m’ont gentiment envoyé du matériel pour réaliser ce tuto. C’est d’ailleurs grâce à ce genre de partenariats (où je ne suis pas rémunérée) que je peux vous proposer un contenu régulier et de qualité sur mon blog et ma chaîne YouTube.

Les instructions en vidéo pour réaliser ce photophore :

J’espère que ce petit projet vous a plu. il est le premier d’une  série consacrée au relooking  d’un balcon à petit prix. Je publierais cette série en alternance avec d’autres vidéos tout au long de cet été. J’ai hâte de vous montrer tout ça !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Mettre en couleurs une perspective

Voici la seconde vidéo consacrée au dessin de perspective. Je me concentre aujourd’hui sur mon processus de mise en couleurs utilisant des feutres à alcool. Vous l’aurez remarqué, je suis un peu intarissable quand il s’agit de matos de dessin et de couleurs. Alors cette fois ci, j’ai décidé de me concentre uniquement sur la technique et non pas le matériel utilisé. (Même si je n’ai pas pu m’empêcher d’établir quelques parallèles entre le feutre à alcool et l’aquarelle en fait.)

La vidéo :

Contrairement à la vidéo sur la construction de la perspective, il n’existe pas de technique ultime pour la mise en couleurs. Chacun fait un peu à sa façon, selon ses astuces, ses goûts et ce qu’il trouve joli ou compréhensible. Je vous livre ici ma propre technique de mise en couleurs. Cette technique n’est pas absolue, ni parfaite mais me semble un bon compromis entre le rendu final et le temps passé dessus. J’adorerais pouvoir passer 8 heures sur des perspectives comme pendant mes études! Mais il faut être réaliste, et le temps manque pour ça.

la persp en couleurs finale

Néanmoins, à l’heure où la 3D est un must have dans ma profession, je reste une fervente défenderesse du dessin à la main et de la mise en couleurs à la main. C’est tout d’abord un outil de travail pour faire évoluer mes concepts. Mais cette mise en couleurs reste aujourd’hui pour moi le meilleur moyen de faire passer une ambiance facilement à mes clients. Lorsque, comme moi, on se débrouille en 3D sans en être spécialiste, il est mille fois plus facile de faire passer une ambiance par un joli croquis en couleurs.

J’espère que cette nouvelle vidéo vous plaira et vous intéressera. Moi en tout cas, j’ai pris beaucoup de plaisir à vous tourner ces 2 petites vidéos de dessin. Dites moi si ça vous a plu, comme ça, j’aurais l’excuse parfaite pour en tourner d’autres sur le même genre de thèmes !

Rendez-vous sur Hellocoton !

DIY : une lampe en pâte à modeler

Et voici arrivé le tuto DIY de la semaine! Aujourd’hui, on met les mains dans la pâte à modeler et on se lance dans la création d’un abat jour minimaliste idéal pour une chambre à coucher!

J’ai réalisé ce tutoriel dans le cadre d’un partenariat avec le site La Fourmi créative ils m’ont gentiment envoyé du matériel pour réaliser ce tuto. C’est d’ailleurs grâce à ce genre de partenariats (où je ne suis pas rémunérée) que je peux vous proposer un contenu régulier et de qualité sur mon blog et ma chaîne YouTube.

chambre-ok

Vous aurez besoin de tout ça pour réaliser cette lampe :

J’adore le résultat un peu brut et très sobre obtenu grâce à la pâte à modeler blanche et matte. En plus l’utilisation du papier sulfurisé à donné à la pâte une légère texture veineuse un peu marbrée très délicate que j’adore. A la base, j’avais prévu de repeindre l’abat jour dans des tons métallique vieillis pour l’assortir à l’autre lampe de ma chambre, mais j’ai eu un coup de cœur pour la texture finale de l’abat jour, et selon moi, quoi de mieux que le blanc pour la faire ressortir?

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 Ikea Hacks organisation et rangement

J’ai toujours été très admirative des solutions originales proposées sur le site Ikea Hackers . Et lorsqu’en plus j’ai emménagé à moins de 900m d’un magasin Ikea, forcément, je ne suis pas allée chercher beaucoup plus loin lorsque j’ai eu des besoins d’aménagement rapide et peu coûteux. Moi aussi, je me suis lancée dans les Ikea Hacks. Au vu des prix du bois actuel et des prix bons marchés de certains meubles ikeas , il est souvent plutôt intéressant de partir d’une base d’un meuble existant  plutôt que de tout construire de zéro.

Bon, j’ai parfaitement conscience que si Ikea pratique des prix aussi intéressant, ce n’est pas sans raison et que l’éthique et la qualité de tout ça est sérieusement à potasser, et c’est pour ça que j’essaie aussi beaucoup de récupérer un maximum d’éléments de seconde main. Histoire de compenser un peu mes achats low cost… Je suis loin d’être parfaite à ce niveau, mais avant de faire un achat neuf, j’essaie toujours de trouver son équivalent d’occasion et je récupère toujours tout ce qui est récupérable comme bois et mobilier.

Enfin bref, je suis là aujourd’hui pour vous parler de ces 4 Ikea hacks. J’ai mis en œuvre des solutions plutôt simples pour détourner des meubles et accessoires Ikea de leur fonction afin de me les approprier et de remplir aux mieux mes besoins. Et si je vous en parle aujourd’hui, ce n’est pas forcément pour que vous reproduisiez les mêmes, mais plutôt pour que vous aussi, vous ayez envie de vous approprier votre aménagement afin de l’adapter au mieux à vos besoins.

Rendez-vous sur Hellocoton !

DIY : C’est le printemps dans ma cuisine!!!

Et qui dit printemps, dit poésie et fleurs kitschounes non?

Bon, et pollens aussi… Le rhume des foins est arrivé, ce qui explique pourquoi je ne vous impose pas ma tronche de crapaud myxomatosé dans cette vidéo. Croyez moi, ça vaut mieux !

Aujourd’hui, je vous retrouve avec un projet à la base utilitaire, mais qui a complètement viré dans le poético-loufoque… Même moi, je n’ai pas compris ce qui s’est passé !

Alors, si vous aussi, vous avez envie de regarder des vidéos en cuisinant, d’utiliser votre téléphone comme livre de recette sans qu’il traîne sur votre plan de travail et risque les tâches, ce tutoriel est fait pour vous! Car je vous montre aujourd’hui comment réaliser une petite balançoire toute simple à faire pour suspendre votre téléphone.

La magie de tout ça, c’est qu’en le suspendant aux éléments hauts de ma cuisine, il arrive pile-poil au niveau de mes yeux!

Et puis, tant qu’à faire dans le kitschouchoupi mignon, je me suis dit que j’allais y aller à fond. Et puis, c’est le printemps, j’ai donc sorti mes plus jolies fleurs artificielles roses et j’ai égayé tout ça. Dans ma cuisine toute noire et blanche, d’un coup, ça fait un grand shoot de cute! XD

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

DIY : relier un carnet ET DES PANDAS !!!!

Comme vous pouvez le voir au nombre de points d’exclamation dans le titre de cet article, je fais une « légère » fixation sur les bébés pandas en ce moment. Mais ce n’est pas de ma faute, c’est à cause de Kung Fu Panda 3… Je suis allée le voir ce weekend, et depuis, je pense pandas, je dors pandas… et surtout, je dessine des pandas! Et du coup, je me suis dit que j’allais mettre ça à profit et vous en faire profiter! Et c’était au passage l’occasion de vous proposer un tutoriel bien plus accessible que d’habitude, mais super choupi : la réalisation d’un petit carnet relié!

Oui, je sais, je vous avais déjà fait un printable de carnet de recettes sur le blog, mais cette fois, j’ai pris la peine de filmer le processus (facile) de reliure du carnet! Promis, c’est hyper facile et il n’y a besoin que de choses que vous avez sûrement déjà chez vous!

Ah, et voici le lien pour télécharger le fichier à imprimer!

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

DIY : un organiseur de cuisine en tuyau de cuivre

Et voici la seconde vidéo de la semaine où je vous montre comment j’ai réalisé un organiseur pour cuisine en tuyau de cuivre et bois récupéré.

L’ensemble m’a coûté moins de 30€ y compris le petit outil qui m’a servi à couper les tuyau de cuivre. ça faisait un moment que j’avais envie de vous faire un tutoriel ayant pour matériau de base des tuyau en cuivre de plomberie, et j’ai fini par avoir cette idée lorsque j’ai fait tomber pour la énième fois mon rouleau de papier sulfurisé dans mon évier… Je me doutait que ça allait me plaire, mais j’ai adoré travailler ce matériau, les tuyau de cuivre sont tout simple à couper lorsqu’on  utilise l’outil adapté, et réfléchir à leur assemblage est très rigolo, c’est comme un mélange entre des lego et des mécanos !

Le but ici était d’avoir une structure pour accueillir mes 3 rouleaux de papier sulfurisé, d’aluminium et de cellophane et qui permettait de les avoir à portée de main. J’aurais pu accrocher directement la structure en cuivre au mur (vous pouvez le faire d’ailleurs) Mais puisque je suis en train de réfléchir à la rénovation de ma cuisine, je vais éviter de la recouvrir de trous que je vais devoir reboucher par la suite! D’où le support en bois de cet organiseur! (Il s’agit d’ailleurs des dernières chutes des étagères en contreplaqué du placard que j’avais fait sauter… j’ai bien rentabilisé la récup de ces planches moi!)

J’ai aussi rajouté quelques clous sur mon organiseur car on n’a jamais assez d’endroits où accrocher des trucs dans une cuisine, ainsi qu’une pince  à dessin que j’ai bombé en cuivré pour accrocher une recette lorsque je cuisine.

J’espère que ce nouveau tutoriel vous a plu, si c’est le cas, pensez à vous abonner à la chaîne YouTube afin de n’en rater aucune, et moi, je vous dis à mercredi prochain pour la prochaine vidéo!

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !