image1

Sérigraphie DIY : à l’attaque ! (1)

28 octobre 2015 , In: DIY , With: 3 Comments
0

En temps normal, lorsque j’ai une lubie DIY, je fais mes tentatives dans mon coin sans rien dire à personne et je ne vous présente que le produit fini sous forme d’un joli tutoriel vidéo. Je me suis dit que pour une fois, puisque je m’attaque à un gros morceau qui comporte plein d’incertitudes, ce serait assez drôle de vous tenir au courant en temps réel de mes tentatives et essais (et ratages).

Je lance donc (oui, encore…) une nouvelle série de posts sur le blog, où je vais partager avec vous mes tentatives pour apprivoiser la sérigraphie. Oui mais voilà, j’ai fais mes devoirs et j’ai un peu étudié la technique en question, et j’ai surtout constaté que l’investissement de départ est bien au dessus de ce que je veux me permettre pour une de mes lubies DIY. Du coup, comme d’habitude, je me lance dans l’élaboration d’une technique alternative en mode Bear Grylls de la sérigraphie.

(Puristes de la sérigraphie, passez votre chemin, sinon vous allez faire un infarctus en lisant la suite!)

Reprenons depuis le début voulez vous? Déjà pourquoi la sérigraphie? Je n’aurais pas pu me mettre au tricot comme tous le monde?

Les raisons sont simples, j’ai envie d’imprimer des trucs en tissu. Des rideaux, des coussins, des tote bags et des tee shirts pour être exacte. J’ai envie de porter et de voir des trucs avec des motifs qui me parlent, qui me plaisent, qui me font sourire et m’amusent, et je ne trouve pas forcément ça dans le commerce. (Ou alors, là encore, à des prix défiant toute concurrence, mais dans le mauvais sens de l’expression…) . Du coup, cela fait pas mal de temps que je cogite à des motifs et visuels que j’adorerais voir imprimer. Et quoi de mieux que de le faire soit même?

 

Capture d’écran 2015-10-27 à 08.44.40

Vous trouvez pas que ça ferait un tee shirt cool non? #teeshirtdegeek

Je suis tombée dans mes recherches sur une mine d’or de documentation sur la sérigraphie DIY ainsi que sur plusieurs sites encore moins « pointus » et j’en ai retiré différentes options à tester que je vous exposerait après expérimentation dans le billet suivant.

Pour me faciliter la vie en 1er lieu, je vais me servir d’un rond à broderie comme cadre tenseur, pour limiter les couts, le tissu spécifique à la sérigraphie va être remplacé soit par du polyester à doublure soit de l’organza (à tester). Et après, c’est là que va commencer la patouille et l’expérimentation! A moi la peinture acrylique, les cartes de réduction comme spatules et les mélanges bizarres du genre lait concentré/sucre glace/encre de chine!

Je vais faire quelques emplettes pour mes premières tentatives et je vous tiens au courant!

Rendez-vous sur Hellocoton !
  1. Répondre

    Je me rejouis d’en apprendre plus sur la technique « maison »! (C’est effectivement tellement cher, le matos de base, que c’est moi qui ai failli faire un infarctus!)

    Amy

  2. Répondre

    Je vais continuer à trainer dans le coin. La réussite de tes essais m’intéresse vachement.

    • Répondre

      J’ai fais quelques tests ce soir et j’ai une technique plutôt prometteuse! ça demande un peu de perfectionnement, mais je sens que je suis sur une bonne piste, j’ai hâte de vous montrer tout ça !

Leave a Comment