finale6

DIY : une étagère suspendue World Of Warcraft

23 mars 2015 , In: DIY , With: No Comments
0

Bonjour, Bonjour!
On commence la semaine avec une nouvelle vidéo DIY. Cette semaine, je vous montre comment réaliser une étagère suspendue unique.

DIY : une étagère suspendue World Of Warcraft from Studio Cyanotype on Vimeo.

Pour cela, moi j’ai utilisé des boîtes d’édition collector WOW, mais libre à vous de suspendre tous les objets que vous voulez, en sachant que cela fonctionnera mieux avec des objets à peu près rectangulaires et pas trop léger  (ni trop lourd non plus).

finale5

Matériel nécessaire :

– Un ou plusieurs objets à suspendre (boites en carton, gros livres, tout objet rectangulaire et pas trop léger fonctionne)
– 2 ceintures par objet à suspendre
– Du scotch de peintre
– Un crayon
– Une règle ou un mètre (ou les deux)
– un niveau à bulle (au pire, il existe des app pour smartphone, c’est moins précis, mais ça marche aussi)
– Une perforatrice à cuir (ou a papier, ça marche aussi…)
– Les vis et chevilles adaptées à la nature du mur où vous allez accrocher votre étagère
– Une perceuse

finale1

Petit disclaimer, évitez de stocker trop de poids sur ces petites étagères, je ne garanti pas la solidité des ceintures si vous décider de ranger dessus votre collection d’annuaires!

finale2

Ce projet ci est une exemple typique de ce que je vous encourage à faire dans votre appart : se servir de vos passions et de vos goûts et ne pas hésiter à les intégrer dans votre aménagement. Jouer à WoW n’est peut être pas le truc le plus stylé de la terre, mais on s’en fiche si ça nous plait! On peut faire figurer tout ce qui nous plait dans notre lieu de vie, le tout est de créer un équilibre entre ces éléments et des éléments plus consensuels.

finale3

Enfin bref, amusez vous un peu, il n’y a pas de mauvaise réponse à la question « qu’est ce que j’aime? »

finale4

Bonne semaine à tous!

PS : oui, bientôt, je ferais disparaître ce mur rose Moltonel ! j’en rêve la nuit!

Rendez-vous sur Hellocoton !
Pas encore de commentaire :(

Laissez un commentaire