Archives par mot-clé : fromage

Vivre « lactose free » c’est pas si compliqué!

Je sais, je vous fait des articles sur des trucs végétariens, je fais de la pizza à base de chou-fleur, et voilà maintenant que je vous parle de lactose… Pourtant, je vous jure que je ne surfe pas sur les tendances alimentaires hein! Enfin, presque pas. Ce n’est quand même pas de ma faute si je suis intéressée par les allergies et intolérances en tout genre  car la petite chimiste qui est en moi s’amuse bien à faire ces substitutions.

Juste pour l’exercice mental, essayez un jour de réaliser des substitutions dans une recette que vous connaissez, c’est très instructif sur le fonctionnement des différents composants chimiques d’une recette.

Tout à commencé pour moi il y a quelques années, lorsque nous avons compris avec mon cher et tendre que son pauvre estomac ne digérait plus la lactose. Je vous passe les détails, mais bizarrement, alors que ce genre d’intolérance n’était pas encore à la mode, éliminer en grande partie les laitages de son alimentation l’a fait se porter bien mieux. N’étant pas prête à éradiquer la gourmandise de ma vie avec la lactose, j’ai dû trouver des astuces, pour la plupart toute simples, afin de pouvoir continuer à réaliser mes desserts et plats préférés en mode « lactose free ».

C’est ces astuces que je vous livre aujourd’hui. Il n’y a rien de novateur, tous les produits dont je vais vous parler sont disponibles aujourd’hui en grande surface.

1ère étape de la course contre la lactose : Le lait de vache…

C’est à la fois le plus difficile et le plus facile à remplacer. En effet, il existe tout un tas de laits végétaux disponibles en grande surface. Mais il faut reconnaitre que leur gout n’est pas forcément exceptionnel au naturel. La meilleure solution à mes yeux pour le moment? En tester plusieurs et voir celui ou ceux que vous préférez.

Mes chouchous :
Pour boire et faire de la pâtisserie :

Le lait de noisettes (mais attention à sa quantité de sucre) est incroyablement addictif, et il transformera votre chocolat chaud en nutella en moins de deux.

Pour cuisiner salé :

Le lait de soja. Son gout dans les préparations salées est le plus neutre à mon goût. J’ai pu faire des crèpes, des gaufres, des flans… Il ne m’a jamais déçue.

2ème étape : les yaourts et desserts lactés

La chance nous sourit, il existe tout un tas de yaourts végétaux ou à base de lait de chèvre qui sont quasiment sans lactose. Le choix est aujourd’hui plus vaste qu’il ne l’a jamais été. Et puis, de temps en temps, un peu de compote à la place d’un yaourt n’a jamais fait de mal à personne.

Mon choix perso :

Définitivement, je ne suis pas fan des yaourts au soja, même si les sojasun sont franchement pas si mal et sont apprécié par mon +1. Moi, je préfère quand même m’en passer et manger de la compote.

Par contre, oh, miracle, Carrefour commercialise depuis peu les crèmes glacés de la marque Amy’s qui sont à base de lait de coco. Elles sont vegans, gluten free et lactose free, mais restent très bonnes et gourmandes. Régimeux, passez votre chemin. Elles existent en 3 parfums : vanille, chocolat et chocolat/menthe. Nous avons testé vanille et chocolat, je suis fan de chocolat, lui de vanille, globalement elles sont tops!

3ème étape : la crème fraîche et le beurre

Je suis partiellement bretonne, il est partiellement normand. Autant vous dire que dire adieu à la crème fraîche et au beurre n’a pas été si facile. Et très franchement, il y a encore une recette ou deux de pâtisseries que je continue à réaliser au beurre…

Je vous propose :
Pour la crème fraîche :

Si vous n’êtes pas effrayé par le sucré/salé le lait de coco passe très bien dans tout un tas de préparation salé, et leur donne un petit gout d’exotisme que j’apprécie particulièrement. La preuve? Ce poulet coco cajou dont je vous ai déjà parlé. 

prod_169_imageproduit_ficheSinon, la crème de soja à cuisiner fonctionne très bien. elle réagit bien à la cuisson et à condition de l’assaisonner, le goût de soja n’est pas prononcé et est masqué par les autres ingrédients. Attention par contre, elle coagule bizarrement lors d’un éventuel réchauffage… Pas très ragoutant!

Pour le beurre :

Tout dépend des recettes pour le beurre. Pour la plupart des recettes poêlées, j’ai remplacé le beurre par une poêle anti-adhésive. J’ai toujours beaucoup cuisiné à l’huile d’olive aussi. Pour le coup, rien de bien compliqué, et votre cholestérol vous en remerciera ! Pour les plats ou le gout d’huile d’olive serait gênant, une bouteille d’huile neutre type mélange d’huile fera l’affaire. C’est aussi ce que j’utilise pour les muffins sucrés.

arton63

Pour les recettes de pâtisserie, l’huile de coco fait des miracles. C’est hélas sans doute le produit le moins facile à se procurer, même si maintenant, j’en trouve au carrefour près de chez moi. L’huile de coco se comporte à peu de choses près comme du beurre dans sa réaction à la température. C’est à dire qu’elle est solide à température ambiante et fond lorsqu’on la fait chauffer. Elle est donc particulièrement adaptée à la pâtisserie, il ne faut juste pas avoir peur du petit goût de noix de coco qu’elle apportera à votre dessert.

La seule recette qui me résiste? Mes cookies… La recette fonctionne à l’huile de coco, mais on y perd un peu en fondant… dommage!

4ème étape : le fromage

C’est là où l’on s’en trouve dans ce chemin sans lactose. Car pour le coup, se passer du fromage, c’est le mode ninja ultimate du lactose free. Perso, je ne me sent pas encore prête à réaliser des fromages végétaux, même si certaines recettes à base de noix de cajou me tentent bien.

Je vais être sincère, je n’arrive pas à me passer du gruyère râpé sur mes mes pâtes. Néanmoins, limiter sa consommation de fromage, même lorsque comme moi, on pourrait ne se nourrir que de ça, est possible.

Bon, on va tricher un peu, certains fromages comme le parmesan ne contiennent quasiment pas de lactose, du coup, à moins d’une intolérance sévère, un peu de parmesan devrait être toléré.

g-2638757

Ensuite, il existe des fromages dits « sans lactose ». En réalité, ces fromages magiques ont eu droit à un petit ajout de lactase, l’enzyme de digestion de la lactose. Ainsi, les enzymes ont pré-digéré la lactose pour vous. La classe non? J’ai trouvé principalement de la mozzarella et de la ricotta.

Sinon, pour les gratins, de la chapelure et de l ‘oeuf permet de faire dorer le dessus, et il parait qu’il est possible d’utiliser de la levure maltée en paillette qui donnerait un gout fromagé au gratin. Là encore, je n’ose pas trop pour le moment, ça me parait un peu ésotérique!

Au restaurant, chez des amis?

Il n’est pas toujours facile de faire comprendre aux gens que non, les pâtes carbonara, ça ne va pas le faire…

Heureusement, il existe en pharmacie et en magasin bio type naturalia des cachets de lactase qui vont permettre à votre estomac de découper les molécules de lactose comme si il produisait encore les enzymes nécessaires. Si vous êtes intolérants, il faut en prendre avant le repas, et vous devriez être parés. ATTENTION, avant, vérifiez avec votre médecin la teneur de votre intolérance. Si vous êtes allergiques, la lactase ne peut hélas rien pour vous… 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Gougères au fromage, la recette ultime!

On se connait bien maintenant, il est donc temps que je vous révèle mon grand secret.

Il est de ces gourmandises qui ont un goût magique de nostalgie, un goût simple, mais pas si facile que ça a reproduire. Heureusement pour vous, j’ai dans mes tablettes une recette de gougères au fromage qui rentre dans cette catégorie. J’ai trouvé cette recette dans le premier livre de cuisine que j’ai jamais possédé, qui m’a été offert alors que j’étais gamine. Ce livre a d’ailleurs déclenché en moi cet amour de la cuisine qui ne m’a jamais délaissé après.

gougeres-final-2262

Je l’admet, des gougères au fromages, ce n’est pas le met le plus fin, délicat, subtil ou original, mais bien réussies, elles feront plaisir à tout le monde avec leur petit coté boulangerie traditionnel.

gougère-final-2

En plus, ces petites gougères sont rapides à réaliser, et les ingrédients qui les composent sont tellement basiques que je les ai toujours dans ma cuisine.

Ingrédients pour la réalisation de gougères au fromage :
  • 25cl d’eau 
  • 100g de beurre
  • 1/2 cuillèr à café de sel fin
  • 150 g de farine
  • 4 oeufs
  • 1 sachet de gruyère rapé

Faites préchauffer votre four à 200°C.

Dans une grosse casserole, faire fondre le beurre dans l’eau avec le sel fin jusqu’à ce que le mélange mousse un peu.

Retirez la casserole du feu, posez la sur un dessous de plat et rajouter la farine en une seule fois.

Avec une cuiller en bois, bien mélanger jusqu’à ce que l’ensemble se détache des bords de la casserole.

wip-gougères

Laisser un peu refroidir, pendant ce temps, cassez les oeufs dans un bol et battez les avec une fourchette quelques instants.

Maintenant, on va faire travailler les muscles de votre bras, car il va falloir rajouter les oeufs au mélange de farine et de beurre. Je ne vous le cache pas, c’est un peu sportif, mais ne vous en faites pas, ça va le faire. Un petit conseil : rajoutez les oeufs petit à petit, ça facilitera le mélange.

melange-gougeres

Une fois l’ensemble bien mélangé, ajouter le fromage râpé et bien mélanger à nouveau. La pâte étant très élastique, vous allez faire ainsi à nouveau un peu d’exercice!

Une fois le mélange prêt, si vous êtes motivés, placez la pâte dans une poche à douille et pochez des petites boules de pâte sur une plaque de cuisson protégée par du papier sulfurisé. Si vous êtes pressés, vous pouvez le faire en prenant 2 petites cuillers, ou bien comme moi une cuiller à glace. (La cuiller à glace me sauve la vie à chaque fois que je dois portionner quelque chose en petites boules)

Veillez bien à espacer les petites boules de pâte car les gougères vont gonfler à la cuisson.

Placer la plaque au four pour environ 20/25 minutes jusqu’à ce qu’elles soient bien dorées. Sortez les du four, et retenez vous de manger ces petites gougères toutes dorées et fondantes si vous ne voulez pas vous brûler.

gougère-final1

(Perso, j’ai du mal à résister, d’ailleurs telle que je vous écris, mon palais en subit encore les conséquences…)

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !