Archives par mot-clé : design

4 idées pour personnaliser ses coussins à la peinture #easy

Bonjour tous le monde!

Je vous propose aujourd’hui, en ce jour férié, 4 idées pour rendre vos coussins uniques très facilement et à coût réduit. Il vous faudra juste un peu de patience!

Pour commencer, il vous faudra :

image1

  • Des coussins ou des housses de coussins (de recup ou neuf, comme vous voulez) Il vous sera plus simple de travailler sur des coussins de couleur unie et sur des housses plates plutôt que sur des coussins non déhoussables.
  • De la peinture spéciale textile (moi j’aime bien la texture de la pebeo que je trouve agréable à travailler, mais je vous laisse libre de votre choix ^^)
  • Un stylo spécial textile (facultatif)
  • Des brosse à peinture de différente épaisseur
  • Une vieille gomme
  • Un fer à repasser
  • Eventuellement une règle pour vous servir de guide
  • Un crayon à papier

Préalablement à ces 4 idées, la préparation est la même : laver et repasser au mieux les housses de coussin. Plus elles seront plates, plus il sera facile de peindre dessus.

1ère idée : Des chevrons tamponnés

image3

On trempe le coté long de la gomme dans la peinture de la couleur de votre choix.  et on l’applique à un angle de 45° environ sur le tissu, on répète jusqu’à avoir une première ligne de petits traits en biais. Ensuite, on continue en inversant l’angle à chaque ligne réalisée. Le but étant de réaliser des lignes brisées parallèles sur toute la surface du coussin.

(On remarquera au passage ma magnifique gomme de collégienne personnalisée à grand coup de trous de compas… il fallait bien que je m’occupe pendant les cours de maths non?)

image4

J’ai ici choisi une peinture métallisée cuivrée dont la texture contraste joliment avec le grain de ma housse de coussin bleu roi. Le petit coté maritime de tout ça me plait bien.

Ne vous en faites pas si vos chevrons ne sont pas parfaits, c’est leur irrégularité qui fera tout le charme du coussin! Et puis, vous pouvez vous aider d’une règle pour vous servir de guide.

finish4

2ème idée : Une skyline pastel

Maintenant, on va sortir les pinceaux et les peintures de différentes couleurs. Cette idée là requiert un peu plus de contrôle pour être réussie.

image5

On commence par prendre un peu de peinture sur le plat de la brosse et en se servant de celle ci bien droit, on trace sur la housse un premier rectangle sur le tissu. C’est la pointe de la brosse qui va vous servir à tracer vos ligne en gardant toujours les coups de brosse dans le même sens. On estompe petit à petit vers le bas le rectangle que l’on a tracé afin d’adoucir la transition vers le tissu. L’avantage des peintures à tissu est leur opacité, j’ai choisi de travailler sur du blanc, mais le même principe peut parfaitement bien fonctionner sur des housses de couleur vive.

image6

On trace un second rectangle, en le faisant passer un peu derrière le premier, comme si cet immeuble était plus éloigné. On garde les lignes du haut bien régulière et les zones estompées vers le bas.

image7

On continue à tracer des rectangles, en variant les hauteurs et les largeurs, en en faisant passer certains au premier plan, et d’autre à l’arrière jusqu’à avoir atteint l’autre bord du coussin.

finish3

3ème idée :  Une ligne d’horizon contrastée

Ici, contrairement aux précédentes idées,  je vous invite à tracer sur la housse votre design au crayon à papier avant de le peindre.

image8

On commence par tracer une ligne horizontale à quelques centimètres du bas du coussin sur toute la largeur. Ensuite, on va rajouter des éléments simplifiés à notre paysage. Pas besoin d’être doué en dessin, un bonhomme bâton et un arbre stylisé fonctionnent très bien. Mais libre à vous de développer votre propre design en rajoutant des animaux, maisons, bâtiments, montagnes… à vous de jouer!

image9

Une fois le dessin à votre goût, on commence à peindre la ligne ainsi que l’intérieur des éléments du paysage. Le haut de la ligne et les éléments du paysage doivent être peints soigneusement avec la plus petite brosse que vous ayez. Vous pouvez même définir plus précisément si vous le souhaitez certains détails avec un stylo adapté à l’usage sur textile. Pensez bien à recouvrir un peu votre tracé au crayon pour le faire disparaître! 🙂

image10

Je me permet une plus grand liberté sur le dessous de la ligne, j’aime bien la texture de la peinture anthracite sur mon textile un peu granuleux!

finish2

4ème idée :  Aquarelle versus encre de Chine

Ici nous allons feinter un peu. Il y a un cliché artistique qui m’a toujours beaucoup plu, c’est le contraste entre des formes douces à l’aquarelle en arrière plan avec des dessins plus précis noirs au premier plan. C’est ce résultat que je vous propose de reproduire ici.

On commence par dessiner des formes au hasard, organiques dans des coloris pastels mélangés à beaucoup de blanc ou en diluant avec du médium transparent la peinture.

image12

Une fois ce fond séché, on prend son courage à deux mains, et avec la peinture anthracite (ou noire) on peint des formes plus précises sur le premier plan. J’ai choisi un motif floral, mais vous pouvez très bien rester dans des motifs abstraits ou bien même écrire du texte, comme vous voulez! Si vous n’êtes pas sûrs de vous, rien ne vous empêche de dessiner au crayon ou au stylo sur votre housse avant de finaliser à la peinture.  Ou bien même de faire des petits croquis avant!

finish1

2 petites astuces pour finir :

  • Pensez à placer un carton à l’intérieur de votre housse afin d’éviter les transferts de peinture sur le dos du coussin
  • Ne pas oublier de fixer la peinture spéciale tissu selon les recommandations faites sur la peinture que vous utilisez. Par exemple, la peinture pebeo nécessite un repassage de 5 minutes sur l’envers avant de devenir « lavage proof ».

Et encore une fois, appliquez vous, mais ne cherchez pas la perfection. C’est les petites imperfections sur votre ouvrage qui le rendent unique! Quand vous vous lancerez, n’hésitez pas à me montrer vos créations sur les réseaux sociaux, j’adorerais voir ça!

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

DIY : s’organiser en cuisine en mode easy

Hello tout le monde!

Depuis quelques temps maintenant, j’essaie d’éviter les aller retour au supermarché. (oui, ma vie est palpitante mais je ne vous ai pas trouvé une meilleure intro que ça…) Or pour cela, la méthode infaillible reste de planifier ses repas.  Promis, cela me prend 10 minutes le weekend en faisant ma liste de courses et me permet de gagner du temps pendant la semaine. En plus, le fait d’avoir un planning m’évite de me laisser aller pendant la semaine à la tentation AlloResto. C’est écrit, je n’ai pas le choix, je fais ce qui était prévu!

Aujourd’hui, je vous montre donc un mini DIY en mode facile pour réaliser un planning réutilisable.

visuel10

Pour cela vous allez avoir besoin :

visuel#

– d’un ou plusieurs cadres à votre goût (j’ai pris ici des cadres Ikea 1er prix, 2€99 l’un)

– de papier décoratif ou de papier cadeau

– d’un feutre à ardoise ou bien de feutres à tableaux blancs selon les couleurs de votre papier cadeau

– d’une règle

– d’un cutter ou d’une paire de ciseau

– d’un peu de ficelle

 

C’est parti! 🙂

On commence par retirer le fond du cadre afin de le recouvrir de papier cadeau.

visuel6

Ensuite on replace le fond dans le cadre temporairement en retirant la vitre. Cela va vous permettre de placer vos repères de tracés pour le quadrillage que nous allons dessiner. En effet, le cadre revient légèrement sur le fond et du coup, on risque de ne pas avoir un quadrillage régulier si on ne prend pas en compte ce débord.

visuel5

J’ai un tableau de 8 colonnes identiques et 5 lignes (1 plus petite ligne avec les jours de la semaine, et 4 autres plus larges pour les repas et les snacks).

Ensuite on retire le fond du cadre et on trace le quadrillage à la règle avec le feutre choisi.

visuel4

En enfin on rajoute les jours et les noms des repas, puis on replace le fond dans le cadre, avec la vitre cette fois!

visuel3

Ensuite, on n’a plus qu’à accrocher son feutre au cadre avec la ficelle!

visuel1

Perso, je suis allée un peu plus loin, j’ai réalisé un second cadre selon le même principe pour ma liste de course, et pour plus d’homogénéité j’ai aussi recouvert mon feutre d’un papier assorti. Je trouve que cela finalise bien l’ensemble!

visuel2

Et enfin, on accroche tout ça au mur, et c’est fini!

Dorénavant, en réfléchissant à mon planning, je le note au fur et à mesure sur le tableau, en indiquant les ingrédients manquants sur la liste de course. A chaque fin de semaine, je peux effacer tout ça de la vitre avec un chiffon humide et recommencer!

visuel8

visuel9

Rendez-vous sur Hellocoton !

Inspiration et grand projet: la bibliothèque

Pour ceux qui me connaissent, même un tout petit peu, je ne vais rien vous apprendre en vous annonçant que je suis une obsessionnelle de la lecture. Et même si depuis plus de 2 ans maintenant, je suis passée au numérique pour mes lectures du quotidien, j’ai amassé une énorme quantité de livres au cours des années. (Et d’ailleurs je continue à en acheter, malgré le kindle… irrécupérable!!)

Et c’est bien beau tout ça, mais il faut les ranger! Or, mon ancien appartement avait une bibliothèque intégrée dans la cage d’escalier et du coup, lorsque j’ai déménagé, je me suis retrouvée sans bibliothèque fixe… Depuis plus d’un an , une grosse partie de mes livres dors donc bien au chaud dans des cartons. Clairement, j’avais d’autres priorité d’aménagement avant la bibliothèque, mais là, l’appart commence enfin à ressembler à quelque chose, tout possède enfin à peu près sa place.

Du coup, je me met à rêvasser à de super bibliothèques. Je vous raconte?

J’adore le contraste entre les étagères bien épaisses en bois et le mur vert sombre (forêt, émeraude, mousse… je ne sais pas trop…)  tout ça rehaussé par les livres, je trouve ça hyper harmonieux et ça met en valeur les livres. Par contre, c’est quoi cette manie de mélanger livres et bibelots? Moi, sur une bibliothèque, je veux des livres!!!

reading-room-sept-2014source : Chris love Julia

Si on veut des livres, là il y en a! J’adore la simplicité de cette bibliothèque, tout simplement des crémaillères et des planches blanches sur un mur blanc. là encore, les livres sont hyper mis en valeur, et en plus le coût de cette bibliothèque là est tout petit! (J’ai le droit d’avoir le chien, en plus de la bibliothèque dites?)

womb2

Source : Manhattan nest

Là encore, quelle jolie couleur sur les murs!Je crois qu’il y a quelquechose de magique qui se passe entre des livres et des murs foncés verts! Le contraste entre la bibliothèque blanche et le mur coloré fonctionne très bien, et la symétrie entre la bibliothèque et le tableau alphabet fonctionne super bien, à la fois au niveau couleurs mais aussi du sens. ça me plait! Bon, et les piles de livres sur la table basse, ça me fait bien sourire aussi 🙂

506a20a674c5b64af3000eb4._w.540_h.372_s.fit_

Source : Apartment Therapy

Ici j’aime le rythme donné par les cases plutôt que par des étagères, Bien évidemment cette bibliothèque est stylée pour la photo et clairement, jamais je n’aurais une si jolie harmonie colorée entre mes livres, mais j’aime aussi le coté mixé des livres que je possède, ma bibliothèque est à mon image : vivante, plurielle et bordélique! 🙂

tumblr_m303u7HRyn1qjxia2o1_500

Source : The Aestate

J’adore les étagères réutilisant de la tuyauterie, et ici, ça fonctionne. Mais je ne suis pas sûre que cela survive à ma masse de livres! Du coup, ça restera une idée en l’air juste pour le plaisir des yeux!

Source : Visualle

Bon et du coup, qu’est ce qu’on en fait de tout ça maintenant?

Vous commencez à me cerner, je ne pars pas sans un minimum de planning, et du coup je vais vous raconter tout ça :  notre chambre d’ami (alias chambre à bazar/cartons pour le moment) va se transformer en chambre / bibliothèque. J’ai fais quelques croquis et une petite 3D rapide pour voir au niveau des volumes. Le but étant d’avoir une pièce canon pour un budget le plus réduit possible. Traduction : de la peinture, de la récup’ et du vide greniers au maximum!

Je vous montre ce que j’imagine?

DSCN5430

Donc alors, surtout un gros boulot de peinture pour recouvrir les murs rose beurk actuels. Du blanc partout, sauf sur le mur bibliothèque et son retour en noir mat. (Le retour peint d’une forme géométrique qui permettra de créer une pseudo tête de lit) Des étagères bois ou blanches (j’hésite encore, le prix sera sûrement mon élément décisionnaire) posées sur crémaillères sur toute la largeur du mur de la fenêtre. Le canapé lit qui est actuellement dans le salon finira à terme là, le jour ou nous nous déciderons à le remplacer pour un canapé avec méridienne.

biblio1

Au sol, j’ai un grand projet pour me débarrasser à bas coût du stratifié moche, je vais le poncer légèrement et le peindre en blanc dans un premier temps, et après avec des motifs bleus gris un peu façon carreau ciment, mais plus japonisant et avec une échelle un peu plus grande. Je ne suis pas trop sûre de ce que ça va donner, mais de toute façon, ça ne peux pas être pire que le stratifié actuel non? (Je sens qu’il y en a une qui va passer des heures à peindre ses motifs sur son sol…)

biblio2

Bon, ce n’est qu’un début de projet! Se rajouteront sûrement :

  • un vieux fauteuil (inconnue numéro 1 à trouver en vide grenier)
  • de jolis luminaires (inconnus numéro 2, 3 et 4),
  • une armoire (inconnue numéro 5)
  • des coussins (inconnus numéro 6 à 17)
  • un rideau (inconnue numéro 18)
  • peut être un tapis (inconnu numéro 19)
  • etc etc etc…

Mais déjà, je suis motivée à attaquer la peinture! Autant en profiter qu’il fait beau! (Même si recouvrir le rose moche ne va pas être fun du tout à mon avis!)

Je vous tiens au courant! 🙂

Rendez-vous sur Hellocoton !

Maker Faire Paris 2015 : une colossale bouffée de motivation!

Hello les gens!

Il semblerait qu’en ce moment, je sois motivée pour vous parler de ce qui m’inspire, me motive et me rend enthousiaste. Du coup, je vais rester dans ma lancée et vous parler de ma balade de dimanche : la Maker Faire 2015 au sein de la foire de Paris. Je pousserais d’ailleurs un mini cri du coeur concernant la foire de Paris à la fin du billet.)

Je m’étais déjà rendue à la maker Faire l’an passé au 104, et déjà à l’époque, cela m’avais fait le même effet : c’est à dire me donner une méga envie de créer pleins de trucs, me rendre hyper enthousiaste et me donner plein d’idées. D’ailleurs, cette année (comme l’an dernier aussi d’ailleurs) j’en suis sortie en décrétant : « l’an prochain, j’expose!!! »

J’avoue que j’ai préféré les lieux du 104 pour cet événement, mais j’imagine que vu le nombre croissant d’exposants, cela ne devait pas être évident d’y rester. Et puis, l’intégration à la foire de Paris a dû certainement bien aidé pour la fréquentation. Mais bon, le 104 avait quand même plus de charme je trouve.

Allez, un petit résumé vite fait de ce que j’y ai vu de cool : (c’est loin d’être exhaustif, la blogueuse en carton que je suis était tellement à fond  qu’elle en a un peu oublié de prendre des photos… )

Je commence par l’estomac hein, comme toujours! J’ai pu manger une super glace en rouleaux à la framboise chez IceRoll.

glace

Le processus est assez dingue, une sorte de liquide (proche de la crème anglaise je suppose) est appliqué sur une surface gelée et mélangé à un coulis pour former une plaque glacée qui est ensuite grattée en rouleau. Trop cool, et super bon car du coup, puisque le refroidissement est quasi immédiat, les cristaux de glace n’ont le temps de se former et la texture reste super lisse, Smooooooth!

IceRoll à la maker faire Paris 2015 from Studio Cyanotype on Vimeo.

Ensuite, j’ai mitraillé le one band machine de Kolja Kugler, création robotique et artistique fabriquée à partir de ferraille. Groupe de musique qui joue d’instruments réels, ils ont trop la classe et me font penser (à une autre échelle, clairement) aux petites bestioles que j’avais réalisé en composants informatiques recyclés il y a presque 10 ans de ça maintenant…

robot1

 

robot2

 

 

robot3

 

robot4

Nan mais sérieux, ils sont ultra photogénique non? De vraies superstars! Dommage que j’ai loupé leurs concerts par contre! 🙁

Par contre, en parlant de concert, j’ai pu assister dès le matin au concert étonnant de Arc Ethic. La musique était réalisée grâce à une bobine de Tesla, c’était aussi tellement cool! Allez, en voici quelques extraits pour que vous voyiez ça!

Arc Ethic Tesla coil concert à la maker faire paris 2015 from Studio Cyanotype on Vimeo.

Arc Ethic Tesla coil concert à la maker faire paris 2015 (2) from Studio Cyanotype on Vimeo.

Il y avait aussi de forts jolis théâtres d’ombres mécaniques, réalisés par l’association Lever Le Rideau sur le thème d’Alice au pays des merveilles. Ces petits bijoux de poésie m’ont tout simplement fasciné, ils auraient clairement leur place au musée de la magie de Paris. (Mon musée préféré de tous les temps, tout simplement ^^)

les théâtres d’ombre mécaniques de l’association Lever le rideau from Studio Cyanotype on Vimeo.

 

Il y avait aussi un énorme espace pour des démos de vol de drones. C’était impressionnant de voir certaines de ces bestioles voler, l’une d’entre elle avec ses 8 propulseurs faisait un vent de malade! Impressionnant!

Vol de drone à la makerfaire Paris 2015 from Studio Cyanotype on Vimeo.

 

Mis à part ça, j’ai vu tout un tas de trucs trop cool dont je n’ai pris ni photo ni vidéo (blogueuse en carton encore une fois…) mais je vous invite à faire un tour sur les sites internet suivants :

Une horloge façon Harry Potter : la geo’clock

La plateforme Shamana qui permet de partager des tutoriels interactifs (oui, je me sens particulièrement concernée, je vois tout un tas d’applications à ce truc! Et en plus, grâce à eux, j’ai pu expérimenter le vertige d’un Oculus Rift. Oui, j’ai manqué de me vautrer 2 fois en 10 secondes… sans commentaires… Mais c’était trop cool! (Phrase la plus prononcée de la journée je pense)

Mis à part ça, comme l’an passé, les imprimantes 3D étaient bien présentes, ainsi que tout un tas de robots aussi. Petit coucou à SheldonRobot, la coqueluche des enfants, avec qui j’ai eu une super discussion! (On est d’accord que quand on y réfléchit,  l’expression « la coqueluche des enfants » est tout simplement ignoble et pas flatteuse nan? )

sheldon

Bon, ce petit compte rendu est bien évidemment totalement incomplet, et je vous invite à aller faire un tour sur le siter de la Maker Faire Paris pour en découvrir plus! Et surtout, l’an prochain, n’hésitez pas à y faire un tour! 🙂

Ah, et pour la mini ronchonnade de principe (car je ne peux pas m’en empêcher) je me suis tapée une petite dépression dans le hall dédié au design et au mobilier de la Foire de Paris. Messieurs et Mesdames des éditeurs de mobilier, par pitié, faites appel à des designers un peu plus actuels, ça serait sympa. Car là, à part de rares éditeurs de meubles de designers comme Vitra (Vitra voulant dire vend ton rein gauche pour t’acheter une chaise) et des canapés ringards, c’était la déprime!

Au final le seul stand  qui m’a tapé dans l’oeil car cool et  moderne c’était celui de La Redoute… C’est un peu triste quand même? On a de supers designers en France, il serait peut être temps de les engager et de les laisser bosser non?

Rendez-vous sur Hellocoton !

DIY : un mobile en Origami

On se retrouve comme tous les lundis avec une nouvelle vidéo DIY. Cette semaine, je vous montre comment réaliser de A à Z un mobile en Origami.

DIY : un mobile en Origami from Studio Cyanotype on Vimeo.

J’ai décidé d’utiliser un modèle très classique de grue, plutôt facile à réaliser mais très représentatif de l’origami, j’aime beaucoup le coté un peu magique de ce modèle qui se déplie et se gonfle en un seul geste final.

final1

Les papiers que j’ai utilisé vient de chez Muji, j’adore leurs motifs inspirés des motifs traditionnels des kimonos d’apparat. Mais bien entendu libre à vous d’imaginer toutes les fantaisies, papiers blancs, unis de couleurs, papiers cadeaux un peu rigide, papier kraft…

final3

Matériel nécessaire : 

– Du papier à origami ou des feuilles de papier carrées
– Du fil de nylon
– Une aiguille à coudre
– Du scotch de peintre
– De la colle liquide
– Une branche ou un tourillon en bois
– De la peinture en bombe
– Des ciseaux

final4

Pour la mise en forme du mobile, rien de plus simple et je vous guide pas à pas, afin que vous ne tombiez pas dans les mêmes pièges que moi. (Spoiler : les noeuds pour tenir les grues, ça ne marche pas…)

final2

J’adore le coté poétique de ce mobile quand il bouge légèrement avec l’air qui passe entre les oiseaux. Une jolie déco poétique et facile, moi ça me va!

final5

A très bientôt!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Et si on rêvait de salle de bains?

On se retrouve aujourd’hui pour notre dose hebdomadaire de rêverie et d’inspiration. L’édition du jour est dédiée à un espace souvent délaissé alors que c’est l’une des pièces que l’on fréquente le plus fréquemment et qui doit être à la fois pratique, technique, hygiénique et agréable. Tout un programme!

badkamer

via : no glitter no glory

Je ne suis normalement pas fan du marbre, mais ici, il est quasiment monochrome, très léger et du coup plutôt élégant. En plus, Il n’est pas utilisé en total look ce qui met en valeur sa texture sans faire kitsch. Les rehauts de noir du sol et de la robinetterie me rendent quasiment hystérique, j’adore! Par contre, je ne suis pas sûre que la robinetterie noire soit l’idéal pour les tâches de calcaire…

doorsixteen_stadshem_08

via : Door Sixteen

Bon, ce n’est pas nouveau, les carrelages  blancs avec des joints noir, c’est mon truc. Mais quand pour une fois, on sort du bon vieux carrelage métro (que j’adore, mais bon, ça ne fait pas de mal de changer un peu non?) Le contraste avec le sol en carrelage noir/joint blanc me fascine, un peu comme un casse tête, ça me perturbe mais ça me plait. Tout ça serait un peu clinique si ce n’était pas rehaussé par la robinetterie cuivrée et le miroir à cadre mouluré doré qui réchauffent l’atmosphère.

sarahbrown_011

via Sf Girl by bay 

Bon, on va tente de mettre un peu de couleur dans tout ça, je ne peux pas m’empêcher de fondre sur le contraste entre les murs blancs et la frise noire, mais ce carrelage bleu azur est si joli, un peu rétro, pas trop uniforme, je suis fan! Je ne sais pas vous, mais ça me donne envie d’être en vacances cette salle de bain!

sinkcorner

via : Manhattan Nest

Je dois bien avouer que je ne suis pas convaincue à 100% de la praticité d’un papier peint dans une salle de bain, mais il est tellement choupi avec ses ananas que je ne peux pas résister. Et puis ce sol en petits carreaux noirs et blancs, c’est totalement ma came! Ceci dit, vu que je suis un peu une fangirl de Daniel Kanter (le super auteur/blogueur derrière Manhattan Nest) , je soupçonne qu’il pourrait concevoir n’importe quoi et ça me plairait quand même…

2319213452_929d424554

via : Brooklyn Limestone

Un bleu un peu grisé aux murs, un sol noir et blanc à petits carreaux, de la céramique blanche et de la robinetterie rétro, un ensemble un peu dangereux mais joliment équilibré et qui va bien avec le reste de la maison où se situe cette jolie salle de bain! Et puis, quand on voit le avant/après on ne peux qu’être impressionnés!

Rendez-vous sur Hellocoton !

DIY : un très grand cadre à tout petit prix

Bonjour à tous!

Et voici la nouvelle vidéo DIY de la semaine. Aujourd’hui, je me suis dit que ça serait chouette de vous montrer comment réaliser un encadrement grand format, idéal pour des posters par exemple, pour un petit budget.

DIY : un très grand cadre pour un tout petit prix from Studio Cyanotype on Vimeo.

Matériel :

– Une planche de contreplaqué épaisseur 5mm de la dimension de ce que vous voulez accrocher + 5 cm en hauteur et 5cm en largeur
– Des tasseaux en pin de section 13mmx27mm : 2 tasseaux de la longueur du cadre et 2 tasseaux de la hauteur du cadre – 26mm (pour contrebalancer l’épaisseur des tasseaux)
– Du brou de noix ou de la teinture + des chiffons
– De la colle à bois
– Une agrafeuse murale
– Du scotch double face
– Un fil de fer de la largeur du cadre + 10/15cm
– De quoi accrocher le cadre au mur

cadre4final

Ici par exemple, j’en ai eu pour environ 20€ pour réaliser un cadre de dimensions 110×85. (sachant que je possédais déjà l’agrafeuse, la teinture, le scotch et de quoi accrocher le cadre, ce prix inclut uniquement les matières premières)

cadre1final

Vous pouvez très bien vous en servir pour accrocher posters, dessins, tentures murales, ou même peindre l’intérieur de peinture tableau à craie pour mettre dans une entrée. Le coté  boîte permet même d’y poser de petits objets pour une touche ludique!


cadre3final

Ce type d’encadrement est parfait pour les posters, les dessins, je vois bien dedans des vieilles cartes ou des planches de dessins anciens d’école façon Eyrolles.

cadrefinal

L’aspect ancien du brou de noix, qui donne au bois un marron vieilli froid et non pas orange lui permet de s’intégrer dans toute sorte de pièces, du moderne à l’ancien.

cadre5final

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Inspiration friday : Au bureau!

Comme vous le savez, je travaille de chez moi maintenant, et l’un des points importants pour moi avant de commencer à y bosser, était d’avoir un environnement de travail sympa à vivre, joli mais surtout pratique et qui me permettrait de ranger! (J’avoue, je suis encore un peu dans le pâté sur ce point là, mais j’y travaille promis!)

Du coup, je me suis dit qu’aujourd’hui, j’allais vous parler de quelques visuels qui peuvent m’inspirer, ou vous inspirer, si vous aussi vous voulez un super bureau chez vous!

5520439050203_000_d

via : urban outfitters

On va commencer par ce petit meuble à casier un peu vintage, qui vient de chez Urban Outfitters et que je trouve absolument adorable. Il serait idéal chez moi pour casser le coté un peu trop clean/blanc/neuf de mon bureau. Le soucis (mis à part son prix, 135€ pour une étagère de 50x50cm, vous êtes sérieux chez Urban Outfitters là? C’est une farce non? ) c’est que vu la taille et la forme des casier, on ne peut pas ranger grand chose dedans… Du coup, je pense que je vais adapter le principe pour m’en faire un similaire mais de forme et de taille différente, surement pour ranger mes petits pots de peinture et mes bombes. Peut être est ce que je tiens le thème d’une prochaine vidéo… ça vous tenterais?

photo_4

via One Happy Mess

Oh, les pegboard, qu’est ce que j’aime les pegboard. C’est selon moi l’accessoire mural ultime pour ranger des outils. Je le vois totalement à sa place dans un bureau, un atelier, une cuisine, une salle de bain. Je suis totalement fan. D’ailleurs, si vous avez déjà fait un tour sur mon portfolio, vous avez dû en voir un non?

beautiful-workspace-665x1030

via : home-designing.com

Je suis fan des bureaux partagés. Un beau plan de travail bien massif, allongé, ça a toute suite une belle présence dans la pièce et permet de s’étaler lorsqu’on est tout seul ^^ Là, ce que je trouve top aussi, c’est que malgré une uniformité dans les plans et les chaises, chaque utilisateur à sa personnalité de représentée. Ah, et je suis fan des équerres sombres massives un peu façon fonte/eiffel/industrielles. Je serais curieuse de savoir d’où elles viennent!

wp

via : August Empress

Ici, on est dans quelque chose de super girly, ce n’est pas toujours mon truc. Mais ici, ça marche plutôt bien, j’adore l’aspect blanchi du bois du plan de travail et la palette de couleur et de textures finalement assez épurée. Girly, oui, mais équilibré! Bon, par contre, si on pouvait éviter la statue de Bouddha façon maisons du monde, ça serait cool !

tumblr_mic0o1p7ay1qcv7buo1_1280

via : j’en ai pas la moindre idée mais j’adorerais le savoir! (on dirait une page de magasine)

ici, j’avoue mon amour pour les lampes d’architectes et les fauteuils de dentiste . Les gros luminaires sont aussi splendide pour un loft de rêve. Il faut avoir la hauteur sous plafond pour se permettre des choses de cette taille, mais là j’adore! Ah, et les longueeees étagères remplies de trucs jolis, c’est canon non? Bon, dans la vraie vie pas mise en scène, il faudrait rajouter des belles boites de rangement avec de jolies étiquettes pour que ça soit un peu pratique et serve vraiment de rangements par contre!

Et enfin, je vous propose d’aller voir le lemonade studio du blog Make my lemonade. J’avoue, je rêve un peu d’un espace où je pourrais bricoler qui soit spacieux, mais je suis bien chez moi pour le moment. En tout cas, j’aime les coloris choisi, le féminin délicat mais aussi très fun, le choix des meubles, les tables maison du monde sont canons, même si un peu hors budget pour moi.

C’est tout pour aujourd’hui, on se retrouve très vite!

Rendez-vous sur Hellocoton !

En cuisine : envies du moment

J’inaugure aujourd’hui une nouvelle catégorie ici, ou je vais vous montrer un peu les images qui peuvent m’inspirer ou me faire rêver en ce moment. Comme ça on sera plusieurs à rêver ^^

Histoire de me mettre en jambe, j’ai décidé de dédier ce tout premier billet à une pièce que j’adore, dans laquelle je passe tout mon temps, mais dont les travaux font tout de suite très peur pour beaucoup : La cuisine!

Sköna-hem-via-apartment-therapy-photo via Sköna Hem via Apartment therapy

On aime ici le parti pris tout blanc, un peu compliqué à gérer au quotidien, mais tellement cool! 

Le plus : La preuve qu'on peut se permettre de ne pas avoir d'éléments hauts de rangement! Ce "petit détail" rend cette cuisine tellement plus ouverte et lumineuse! Ah, et cette chaise bleue!

via homedit com

photo via homedit.com

Une petite cuisine fonctionnelle mais pleine de peps! On peint l'enveloppe de la cuisine d'une couleur fun, mais on garde l'intérieur blanc pour améliorer sa luminosité! Les avantages d'un coup de peinture fun, sans plomber l'espace!

Le plus : Les livres de cuisine rangés dans la cuisine, alias :  "Le meilleur moyen de vraiment s'en servir et de ne pas les oublier!" Et de surcroit ça réchauffe l'atmosphère!

 

carlaalston

photo via carlaalson.com

On se croirait presque dans l'arrière cuisine d'un barber shop non? 
On adore le bois brut et le jeu entre les horizontales et la lampe pleine de courbe.

Le plus : Les étagères! On vous a déjà dit que ça suffit maintenant avec la systématisation des éléments hauts de cuisine! Pour ce qu'on utilise au quotidien, c'est tellement plus pratique une bonne vieille étagère! 
Et en plus, ça vous permet d'habiller votre cuisine pour nettement moins cher qu'une cuisine toute équipée ikea!

planete-déco

photo via planete-deco.fr

Bon, je pense que vous commencer à piger ce qui me plait en ce moment : contraste noir et blanc, carrelage blanc, intox et étagères en bois brut. Pour moi, c'est tout juste pour une cuisine cool, pratique et chaleureuse! 
Le plus : fini les joints grisâtres impossible à nettoyer, et vivent les joints noirs dès le début!

76cb295dded5fc2459a892dee1ab04e0

photo via remodel works.com

Des pros de la cuisine qui osent sortir des sentiers battus et présenter une crédence en brique, moi ça me plait! 

Le plus : la hotte hyper clean dont l'épaisseur est la même que celle des étagères, ça fait rêver la maniaque de la géométrie que je suis!

Pour plus d’inspiration tous les jours, passez me voir sur Pinterest : https://www.pinterest.com/studiocyanotype/

Rendez-vous sur Hellocoton !