Papercraft : work in progress

Salut tout le monde,

Aujourd’hui, j’ai eu envie de vous partager un peu ce que je fais en ce moment en dehors du blog. Je travaille sur un projet un peu dingue dont je ne peux pas vous parler pour le moment, mais je ne résiste pas à l’idée de vous faire partager un peu les étapes de réalisation de certains petits bouts de ce projet mystère. Je ne vous donnerais pas de détails sur la finalité du truc en question, même si j’avoue que j’en meurs d’envie.

feudebois5final

Du coup, la vidéo de ce samedi est un peu différente des habituels tutoriels que je vous ai présenté jusqu’à présent. Je me suis filmée tout au long de la réalisation d’un objet en papier taille réelle, un papercraft comme on dit. J’ai monté tout ça en accéléré afin de ne pas vous proposer une vidéo de 2 jours. Car oui, 2 jours, c’est à peu près le temps que m’a pris la réalisation de ce papercraft feu de bois. (En réalité, pour laisser sécher la colle et tout, j’ai étalé ça sur plusieurs jours.

Je ne vous en dit pas plus, et je vous montre la vidéo?

Pour les quelques infos techniques, j’utilise un papier Clairefontaine Maya d’un grammage de 270g, C’est plutôt élevé et m’oblige à marquer tous mes plis au cutter, mais ça permet aussi une bonne durabilité de l’objet. J’aime aussi le fait qu’il soit bien lisse, ainsi il réagit bien à la lumière ce qui est idéal en photo ou en vidéo.

feudebois1final

Pour les parisiens, je me fournis chez Passage Clouté, ce ne sont pas forcément toujours les moins chers, mais j’ai l’impression que c’est le magasin de fourniture d’arts qui a le stock le plus stable et régulier. Pas trop de disparition de produits chez eux contrairement à une autre enseigne au logo vert (ou jaune selon les boutiques) que je ne citerait pas.

feudebois4finalPour la colle, rien de mieux que la colle scotch en tube vert. Par flemme, je n’en avais plus et j’ai testé son équivalent de chez Carrefour, mais vous verrez dans la vidéo que ça m’a fait des traces et coulures franchement crades. Heureusement que cette partie était de toute façon invisible sur le final! Dès le lendemain, j’étais partie racheter de la colle scotch!

feudebois2final

Rendez-vous sur Hellocoton !

To Do List de l’enfer : le retour

La semaine dernière, je vous ai parlé de toutes ces petites tâches que l’on a conscience de devoir faire, mais que l’on repousse toujours sans trop savoir pourquoi. Pour essayer de combattre tout ça, j’avais commencé à réfléchir à un processus afin de me motiver à les faire, et à mes yeux, la première chose à faire est de constater quelles sont ces tâches et les lister. C’est donc ce que je vais faire aujourd’hui.

peinture noire

Histoire d’être un peu organisée, ma To Do List va être organisée par pièce dans mon appartement. Attention, cette To Do List ne contient que les petites tâches rapidement réalisables et non pas les gros travaux.

On commence?

To Do List du salon :

  • Changer les tringles à rideaux ou trouver une solution pour re-fixer les actuelles qui tiennent par l’opération du Saint Esprit
  • Accrocher un luminaire au dessus de la table à manger
  • Ranger les tiroirs du meuble TV (alias, le fourre tout du salon…)
  • Organiser l’intérieur du buffet
>>> Pas tant de choses que ça à faire dans le salon au final, ouf! 🙂

 

To Do List de l’entrée :

  • Trouver un porte-manteaux qui ne coute pas un rein. (Love sur toi, Hang It All de Eames, mais tu n’es pas dans mes moyens!)
  • Accrocher ce satané porte-manteaux
  • Fabriquer une boîte pour dissimuler le compteur électrique
  • Faire ENFIN les finitions du mur noir (ça fait juste 1 an que ça attend… la honte!)
  • Trouver un range-clefs
  • Changer/réparer les poignées du placard
  • Peindre l’intérieur de la porte d’entrée? (Noir mat maybe? ^^)
>>> Déjà un peu plus de boulot ici! 🙂

 

To Do List de la cuisine :

  • Peindre et vernir les baguettes de finition des plans de travail
  • Changer la poubelle
  • Accrocher un store à la fenêtre
>>> En fait, dans la cuisine, c’est de la triche, il n’y a que des gros trucs à faire, donc ça ne rentre pas dans cette liste là, mais en fait, il y a du taf, plein de taf!

enduit infernal

 

To Do List du couloir de la chambre :

  • Trouver un fichu luminaire assez gros mais pas trop haut pour ne pas cogner contre les portes
  • Refaire une couche de blanc mat (Je ne suis pas sûre que ça soit vraiment une tâche courte, mais ça fait trop longtemps que j’en rêve!)
  • Essayer d’accrocher un truc quelque part pour rendre l’endroit un peu vivant
>>> ça fait du boulot pour un espace tout petit!

 

To Do List de la chambre d’ami :

  • Repeindre en blanc le dernier mur
  • Installer de la lumière
>>> Le reste est détaillé dans ce billet ci & les avancées sont dans celui là

 

To Do List de ma chambre :

  • Encastrer ce biiiiip de biiiip d’interrupteur dans l’armoire
  • Changer la tringle ou la fixer autrement ( comme dans le salon, elle tient par magie, et j’angoisse un peu qu’elle me tombe dessus et me tue pendant la nuit…)
  • Revisser la poignée de porte  (Si un jour ça se dévisse complètement, je vais me retrouver coincée dans ma chambre… dur comme scénario ^^)
>>> Plus grand chose à faire, c’est la pièce où l’on a été le plus motivé je crois !

 

To Do List des sanitaires :

  • Raccrocher le dérouleur à papier qui me tombe sur les genoux tous les matins
  • Trouver un luminaire
  • Trier les produits d’entretien
  • Raccrocher les étagères ou les changer, ça devient urgent là!
  • Trouver un luminaire peut être?
>>> Pas le plus glamour, mais on a vraiment volontairement ignoré cette pièce pendant trop longtemps !

 

To Do List de la salle de bain :

  • Trouver un abat-jour
  • Trier les placards
  • Décaper les joints du carrelage
>>> Pour le coup, pas grand chose à faire, car quand on se décidera à faire quelque chose, il faudra tout refaire!

niveau mur

 

Comme par hasard, il y a 30 tâches tout pile à réaliser. (C’est pas comme si c’était fait exprès hein!)

Du coup, je me dis que ça pourrais être un challenge sympa d’essayer d’en réaliser une par jour le mois prochain. Comme ça, mon chez moi sera tout bien agréable pour l’arrivée de l’hiver.

Bon, ça va me demander un peu d’organisation, mais je ferais sûrement des bilans hebdomadaires de tout ça, et je publierais des updates quotidiennes sur mon compte instagram sous le hashtag #ToDoListInfernale . Pourquoi est ce que je ne commence que début Octobre? Car je prévois de me servir de la fin du mois de Septembre pour tout organiser bien comme il faut (j’adooore les plannings) et achèter le matos nécessaire.

Je vous retrouve donc bientôt avec le planning de ce challenge d’octobre.

 

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Automne, me voilà, j’arrive!

Et me revoilà, de retour de vacances un peu après tout le monde. Du coup, je ne vais pas me plaindre, mais la transition est un peu brusque… Il y a 3 jours encore, j’étais sur la plage à m’inquiéter de mes coups de soleil. (Oui, j’étais en Bretagne, et alors? Et oui, je met de l’écran total, rassurez vous, mais de toute façon, vu l’apocalypse aquatique pluvieuse francilienne, je ne risque plus tellement l’insolation! )

Enfin bref, j’ai mis les pieds bien comme il faut dans l’automne, et au final ce n’est pas pour me déplaire. Car franchement, je n’imagine pas un meilleur programme qu’une soirée les pieds sous un plaid, un thé devant moi et un bon bouquin entre les mains. Si la pluie peut tomber et que je n’ai pas à sortir c’est un gros plus.

Du coup, je me suis dit qu’on allait rêver ensemble à des intérieurs bien cosy et chaleureux, afin de se remonter le moral et de rentrer dans cet automne de bon pied.

On y va?

Un Automne naturel?

Quoi de mieux que d’être enfoui sous des couettes au chaud pendant qu’on regarde la pluie ou les feuilles tomber? Je m’imagine l’automne qu’à travers des grandes fenêtres et des verrières qui nous font savourer le fait d’être à l’abris au chaud et au sec.

luis barragan-foundation

Maison conçue par Luis Barragan

stringio

Maison par Herbst Architects
(La cheminée est un gigantesque plus, on est d’accord!)

Puisque je vous parle de plaids et de couvertures depuis le début, en voici une petite sélection sympa pour se réchauffer durant les froides soirées de cet Automne :

Sukha4

0eefb6535600fa74baa848e6516d0419

22c8a22d2f3f248f5ef1530b3886d90d

( C’est moi où j’ai tendance à trouver cool les lits pas faits ? 😀 )

f28835c00880510c699216e507188d4eBon et sinon, les couleurs foncées et chaudes, ça réchauffe aussi, mais l’atmosphère plutôt, tout comme une bibliothèque, un canapé ou un fauteuil confortable et des piles d’objets hétéroclites. Donnez moi un bureau cabinet de curiosité et une théière, et vous ne me revoyez plus de tout l’automne!

fed74b0aca3755340aa008fc55efa6d2 e606e76dd70322878dfbbdb9d8761596 99e714c1f12619d49b2a73052ee290b7 bd3e70cdad3771be935ada64ab3b871b e61f9e543ca911a08121a1bcb50aa159 306ccb902efe1a14b4e3be64a96d55b3

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vivre « lactose free » c’est pas si compliqué!

Je sais, je vous fait des articles sur des trucs végétariens, je fais de la pizza à base de chou-fleur, et voilà maintenant que je vous parle de lactose… Pourtant, je vous jure que je ne surfe pas sur les tendances alimentaires hein! Enfin, presque pas. Ce n’est quand même pas de ma faute si je suis intéressée par les allergies et intolérances en tout genre  car la petite chimiste qui est en moi s’amuse bien à faire ces substitutions.

Juste pour l’exercice mental, essayez un jour de réaliser des substitutions dans une recette que vous connaissez, c’est très instructif sur le fonctionnement des différents composants chimiques d’une recette.

Tout à commencé pour moi il y a quelques années, lorsque nous avons compris avec mon cher et tendre que son pauvre estomac ne digérait plus la lactose. Je vous passe les détails, mais bizarrement, alors que ce genre d’intolérance n’était pas encore à la mode, éliminer en grande partie les laitages de son alimentation l’a fait se porter bien mieux. N’étant pas prête à éradiquer la gourmandise de ma vie avec la lactose, j’ai dû trouver des astuces, pour la plupart toute simples, afin de pouvoir continuer à réaliser mes desserts et plats préférés en mode « lactose free ».

C’est ces astuces que je vous livre aujourd’hui. Il n’y a rien de novateur, tous les produits dont je vais vous parler sont disponibles aujourd’hui en grande surface.

1ère étape de la course contre la lactose : Le lait de vache…

C’est à la fois le plus difficile et le plus facile à remplacer. En effet, il existe tout un tas de laits végétaux disponibles en grande surface. Mais il faut reconnaitre que leur gout n’est pas forcément exceptionnel au naturel. La meilleure solution à mes yeux pour le moment? En tester plusieurs et voir celui ou ceux que vous préférez.

Mes chouchous :
Pour boire et faire de la pâtisserie :

Le lait de noisettes (mais attention à sa quantité de sucre) est incroyablement addictif, et il transformera votre chocolat chaud en nutella en moins de deux.

Pour cuisiner salé :

Le lait de soja. Son gout dans les préparations salées est le plus neutre à mon goût. J’ai pu faire des crèpes, des gaufres, des flans… Il ne m’a jamais déçue.

2ème étape : les yaourts et desserts lactés

La chance nous sourit, il existe tout un tas de yaourts végétaux ou à base de lait de chèvre qui sont quasiment sans lactose. Le choix est aujourd’hui plus vaste qu’il ne l’a jamais été. Et puis, de temps en temps, un peu de compote à la place d’un yaourt n’a jamais fait de mal à personne.

Mon choix perso :

Définitivement, je ne suis pas fan des yaourts au soja, même si les sojasun sont franchement pas si mal et sont apprécié par mon +1. Moi, je préfère quand même m’en passer et manger de la compote.

Par contre, oh, miracle, Carrefour commercialise depuis peu les crèmes glacés de la marque Amy’s qui sont à base de lait de coco. Elles sont vegans, gluten free et lactose free, mais restent très bonnes et gourmandes. Régimeux, passez votre chemin. Elles existent en 3 parfums : vanille, chocolat et chocolat/menthe. Nous avons testé vanille et chocolat, je suis fan de chocolat, lui de vanille, globalement elles sont tops!

3ème étape : la crème fraîche et le beurre

Je suis partiellement bretonne, il est partiellement normand. Autant vous dire que dire adieu à la crème fraîche et au beurre n’a pas été si facile. Et très franchement, il y a encore une recette ou deux de pâtisseries que je continue à réaliser au beurre…

Je vous propose :
Pour la crème fraîche :

Si vous n’êtes pas effrayé par le sucré/salé le lait de coco passe très bien dans tout un tas de préparation salé, et leur donne un petit gout d’exotisme que j’apprécie particulièrement. La preuve? Ce poulet coco cajou dont je vous ai déjà parlé. 

prod_169_imageproduit_ficheSinon, la crème de soja à cuisiner fonctionne très bien. elle réagit bien à la cuisson et à condition de l’assaisonner, le goût de soja n’est pas prononcé et est masqué par les autres ingrédients. Attention par contre, elle coagule bizarrement lors d’un éventuel réchauffage… Pas très ragoutant!

Pour le beurre :

Tout dépend des recettes pour le beurre. Pour la plupart des recettes poêlées, j’ai remplacé le beurre par une poêle anti-adhésive. J’ai toujours beaucoup cuisiné à l’huile d’olive aussi. Pour le coup, rien de bien compliqué, et votre cholestérol vous en remerciera ! Pour les plats ou le gout d’huile d’olive serait gênant, une bouteille d’huile neutre type mélange d’huile fera l’affaire. C’est aussi ce que j’utilise pour les muffins sucrés.

arton63

Pour les recettes de pâtisserie, l’huile de coco fait des miracles. C’est hélas sans doute le produit le moins facile à se procurer, même si maintenant, j’en trouve au carrefour près de chez moi. L’huile de coco se comporte à peu de choses près comme du beurre dans sa réaction à la température. C’est à dire qu’elle est solide à température ambiante et fond lorsqu’on la fait chauffer. Elle est donc particulièrement adaptée à la pâtisserie, il ne faut juste pas avoir peur du petit goût de noix de coco qu’elle apportera à votre dessert.

La seule recette qui me résiste? Mes cookies… La recette fonctionne à l’huile de coco, mais on y perd un peu en fondant… dommage!

4ème étape : le fromage

C’est là où l’on s’en trouve dans ce chemin sans lactose. Car pour le coup, se passer du fromage, c’est le mode ninja ultimate du lactose free. Perso, je ne me sent pas encore prête à réaliser des fromages végétaux, même si certaines recettes à base de noix de cajou me tentent bien.

Je vais être sincère, je n’arrive pas à me passer du gruyère râpé sur mes mes pâtes. Néanmoins, limiter sa consommation de fromage, même lorsque comme moi, on pourrait ne se nourrir que de ça, est possible.

Bon, on va tricher un peu, certains fromages comme le parmesan ne contiennent quasiment pas de lactose, du coup, à moins d’une intolérance sévère, un peu de parmesan devrait être toléré.

g-2638757

Ensuite, il existe des fromages dits « sans lactose ». En réalité, ces fromages magiques ont eu droit à un petit ajout de lactase, l’enzyme de digestion de la lactose. Ainsi, les enzymes ont pré-digéré la lactose pour vous. La classe non? J’ai trouvé principalement de la mozzarella et de la ricotta.

Sinon, pour les gratins, de la chapelure et de l ‘oeuf permet de faire dorer le dessus, et il parait qu’il est possible d’utiliser de la levure maltée en paillette qui donnerait un gout fromagé au gratin. Là encore, je n’ose pas trop pour le moment, ça me parait un peu ésotérique!

Au restaurant, chez des amis?

Il n’est pas toujours facile de faire comprendre aux gens que non, les pâtes carbonara, ça ne va pas le faire…

Heureusement, il existe en pharmacie et en magasin bio type naturalia des cachets de lactase qui vont permettre à votre estomac de découper les molécules de lactose comme si il produisait encore les enzymes nécessaires. Si vous êtes intolérants, il faut en prendre avant le repas, et vous devriez être parés. ATTENTION, avant, vérifiez avec votre médecin la teneur de votre intolérance. Si vous êtes allergiques, la lactase ne peut hélas rien pour vous… 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vidéos DIY : Le best of de l’Atelier

La semaine dernière, je vous ai servi un Best of culinaire, cette semaine, vous allez avoir droit au best of des vidéos DIY publiées sur la chaîne Youtube du Studio Cyanotype.

  • On va commencer par la petite dernière, et certainement celle dont je suis la plus fière, car la réalisation de cet abat jour en papier cousu m’a demandé beaucoup d’ajustements, de maquettes et de tests. Autant vous dire que j’étais contente de lui dire « Bon Vent » lorsque je l’ai publié, mais n’empêche que je suis plutôt satisfaite du résultat final!

  • Ensuite on va passer un peu vers mon petit coté fangirl, et vous présenter une réalisation ayant une thématique Doctor Who. Ce test optique Doctor Who, c’est un peu une lubie, mais je me suis bien amusée à le réaliser!

  • Et enfin, car un Best Of de vidéos DIY, il faut que ça reste une sélection,  je vous propose de découvrir cette façon sympa et très facile de suspendre vos posters comme des images rétros.

 

Il reste encore pleins de choses à découvrir sur la chaîne youtube, d’autres vidéos DIY, mais aussi des recette de cuisine, des Work In Progress… Je vous laisse aller voir ça !

Rendez-vous sur Hellocoton !

La To Do List de l’enfer

Les origines de la To Do List de l’enfer

Je ne peux pas m’en empêcher, même lorsque je suis en vacances, j’ai envie de vous raconter des trucs. Du coup, je fais un petit passage par ici entre 2 billets programmés pour partager avec vous une petite réflexion du moment. J’étais en train de lire un billet de blog de Manhattan Nest (comme souvent) où il raconte comment, pour se remonter le moral entre 2 bouts de rénovation massives, il réalise des petits projets rapides (ici réparer et modifier un buffet) Cela lui permet d’avoir la sensation d’avoir accompli et achevé quelque chose alors même qu’il est le nez dans des projets colossaux dont il ne voit pas le bout.  Ainsi, il a cette sensation de reprendre le contrôle sur les évènements. Il évoque ensuite rapidement cette bizarre difficulté qu’il a parfois à réaliser certaines tâches d’ampleur réduite, alors même qu’il est fichu de rénover quasi à lui tout seul une maison… C’est cela qui m’a particulièrement marqué, au point de vouloir en discuter avec vous aujourd’hui.

DSCN0494

En effet, je me rend compte que je suis parfaitement capable de me motiver pour certaines tâches un peu importante, du genre repeindre une pièce, supprimer un placard ou réorganiser toute une cuisine… Par contre, j’ai une To Do List de tout petits trucs à finaliser longue comme le bras. Et à force de ne pas les finaliser, chacune de ces tâches prend une ampleur colossale dans ma tête alors qu’en réalité, il suffirait que je m’y mette pour que ça me prenne 1 petite heure maximum… Je n’ai pas encore trouvé de solution à ça, j’ai l’impression que c’est très personnel, que certaines personnes auront naturellement tendance à faire ces petites choses rapidement, et d’autres comme moi, prendront 10 ans à changer cette satané poignée de porte.

DSCN0176

Méthodologie d’annihilation

Mais il est hors de question que je me laisse aller à cette fatalité! Du coup, j’ai envie de partager avec vous les quelques étapes que j’ai envie de suivre pour venir à bout de cette To Do List démoniaque.

1/ La nommer tu devras

Comme pour tout bon démon à exorciser, il est essentiel de donner un nom à ces tâches qui nous hantent. Pour cela, pas de magie noire, juste une feuille de papier et un stylo. (Ou un tableur pour les plus accros à l’informatique d’entre nous.) Noter sur le papier une série de tâches, toutes réalisables en moins d’1 heure / 1 demi heure qui nous perturbent depuis trop longtemps.

De mon coté, il y aura par exemple : Revisser la poignée de porte de la chambre, faire les retouches du mur noir dans l’entrée, revisser le porte papier toilette…

2/ Un timing tu planifieras

Une tâche par jour, une par semaine, deux par semaine? A vous de décider selon votre emploi du temps.  Si certaines tâches nécessitent de l’achat de matériel, considérez la phase d’achat comme une tâche à part entière, ainsi vous divisez le temps passé en deux petits moments au lieu d’y passer une aprèm entière. Le but ici est de créer des automatismes. Par exemple : tous les mercredis soirs, au lieu de se vautrer devant Netflix, je vais d’abord cocher une case de ma To Do Llst, puis me vautrer devant Netflix.

3/ Ta To Do List tu réactualisera

Il ne faut pas rêver, il y aura toujours des points à lui rajouter. Néanmoins l’objectif n’est pas pas de passer toute sa vie avec une To Do List à suivre religieusement, mais de se forcer pendant quelques temps afin de prendre ainsi de bonnes habitudes.  Au bout d’un moment, j’espère que la réalisation de ces petites tâches régulières sera tellement ancrée dans ma routine que je pourrais m’affranchir de la liste et le faire naturellement.

4/ Régulier tu resteras

Pas d’excuses, pas de procrastination, sinon, c’est foutu. Je me connais, si je commence à repousser les tâches prévues, ça va finir comme tout le reste aux oubliettes. Du coup, on s’y met, on n’a pas le choix.

dsfgjdfjv

Perspectives d’avenir

Donc, pour le moment, je ne suis pas chez moi, mais dès mon retour, je pense faire le tour de mon appartement, crayon en main pour noter toutes les petites choses rapides à faire dans mon chez moi et que je repousse depuis trop longtemps . Ainsi sera nommée la To Do List.

De là, je réaliserai cette To Do List infernale et établirai un planning. Je tenterai bien de réaliser une tâche par jour pendant un mois, histoire d’en voir le bout. J’aime bien cette idée de petit challenge intensif. A confirmer bien sûr selon mon emploi du temps à ce moment là! En tout cas, je pense que vous entendrez encore parler de cette histoire de To Do List!

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Recettes faciles : le best of

Hello les gens !

Alors que le monde est tout à la rentrée, moi je pars enfin! (Il était temps!) Du coup, histoire que vous ne m’oubliez pas pendant mon absence, je vous ai concocté un petit best of des recettes que je vous ai publié ici ces derniers mois sous forme de repas (très) complet. Ces recettes sont un peu les piliers de mes habitudes culinaires, du coup, si vous dînez chez moi, il y a de fortes chances que vous mangiez grosso modo comme ça :

AU MENU AUJOURD’HUI

Recette pour l’apéritif 

 

Les gougères au fromage 

recettes gougère

Un apéritif pas très léger  pour tous les gourmands nostalgiques. Parfait à emporter pour un pique nique!

Recettes pour le plat principal

 

Poulet au lait de coco et noix de cajou

recettes poulet coco

Une de mes recettes de base, je l’ai réalisé avec du poulet, du poisson, de la dinde ou même des légumes en mode végétarien.

Ou bien les veggie burger avec :
Des buns à burger homemade
recettes buns-burger-3

Les buns qui épatent les copains, et en plus ils se congèlent très bien. J’en ai toujours dans le congélateur, en cas de visite imprévue!

Et les steaks de quinoa pour les garnir
recettes steak quinoa

 Parce que ça change des steaks classiques, tout en en conservant la gourmandise et la texture.

 

Recettes pour le dessert : 

 

Le gâteau au chocolat ultime du chef 

recettes gâteau choco

Je vous le garantis, ce gâteau est impossible à rater, et toujours succulent!

Le banana bread

recettes banana bread

Le petit dernier dans mon panel de recettes fétiches. Merci Cupcake Jemma pour cette recette de fou!

Les esquimaux fruités

recettes esquimaux

Parce que, quand même un truc un peu léger et frais en fin de repas, c’est sympa. Surtout en été!

Alors, si je montais un reste, vous seriez tentés de venir y dîner? 🙂 Moi en tout cas, j’adorerais vous y recevoir!

 

Rendez-vous sur Hellocoton !