Pourquoi le DIY?

Lorsqu’on projette une rénovation, petite ou grande, à un moment ou a un autre, la question va se poser. Que doit on sous traiter, et que pouvons nous réaliser nous même?  On peut même se demander pour quelles raisons perdre son temps à faire les choses soi même alors que des gens bien plus compétents le feraient dans un temps plus restreint et certainement mieux.

Continuer la lecture de Pourquoi le DIY?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Inspiration et grand projet: la bibliothèque

Pour ceux qui me connaissent, même un tout petit peu, je ne vais rien vous apprendre en vous annonçant que je suis une obsessionnelle de la lecture. Et même si depuis plus de 2 ans maintenant, je suis passée au numérique pour mes lectures du quotidien, j’ai amassé une énorme quantité de livres au cours des années. (Et d’ailleurs je continue à en acheter, malgré le kindle… irrécupérable!!)

Et c’est bien beau tout ça, mais il faut les ranger! Or, mon ancien appartement avait une bibliothèque intégrée dans la cage d’escalier et du coup, lorsque j’ai déménagé, je me suis retrouvée sans bibliothèque fixe… Depuis plus d’un an , une grosse partie de mes livres dors donc bien au chaud dans des cartons. Clairement, j’avais d’autres priorité d’aménagement avant la bibliothèque, mais là, l’appart commence enfin à ressembler à quelque chose, tout possède enfin à peu près sa place.

Du coup, je me met à rêvasser à de super bibliothèques. Je vous raconte?

J’adore le contraste entre les étagères bien épaisses en bois et le mur vert sombre (forêt, émeraude, mousse… je ne sais pas trop…)  tout ça rehaussé par les livres, je trouve ça hyper harmonieux et ça met en valeur les livres. Par contre, c’est quoi cette manie de mélanger livres et bibelots? Moi, sur une bibliothèque, je veux des livres!!!

reading-room-sept-2014source : Chris love Julia

Si on veut des livres, là il y en a! J’adore la simplicité de cette bibliothèque, tout simplement des crémaillères et des planches blanches sur un mur blanc. là encore, les livres sont hyper mis en valeur, et en plus le coût de cette bibliothèque là est tout petit! (J’ai le droit d’avoir le chien, en plus de la bibliothèque dites?)

womb2

Source : Manhattan nest

Là encore, quelle jolie couleur sur les murs!Je crois qu’il y a quelquechose de magique qui se passe entre des livres et des murs foncés verts! Le contraste entre la bibliothèque blanche et le mur coloré fonctionne très bien, et la symétrie entre la bibliothèque et le tableau alphabet fonctionne super bien, à la fois au niveau couleurs mais aussi du sens. ça me plait! Bon, et les piles de livres sur la table basse, ça me fait bien sourire aussi 🙂

506a20a674c5b64af3000eb4._w.540_h.372_s.fit_

Source : Apartment Therapy

Ici j’aime le rythme donné par les cases plutôt que par des étagères, Bien évidemment cette bibliothèque est stylée pour la photo et clairement, jamais je n’aurais une si jolie harmonie colorée entre mes livres, mais j’aime aussi le coté mixé des livres que je possède, ma bibliothèque est à mon image : vivante, plurielle et bordélique! 🙂

tumblr_m303u7HRyn1qjxia2o1_500

Source : The Aestate

J’adore les étagères réutilisant de la tuyauterie, et ici, ça fonctionne. Mais je ne suis pas sûre que cela survive à ma masse de livres! Du coup, ça restera une idée en l’air juste pour le plaisir des yeux!

Source : Visualle

Bon et du coup, qu’est ce qu’on en fait de tout ça maintenant?

Vous commencez à me cerner, je ne pars pas sans un minimum de planning, et du coup je vais vous raconter tout ça :  notre chambre d’ami (alias chambre à bazar/cartons pour le moment) va se transformer en chambre / bibliothèque. J’ai fais quelques croquis et une petite 3D rapide pour voir au niveau des volumes. Le but étant d’avoir une pièce canon pour un budget le plus réduit possible. Traduction : de la peinture, de la récup’ et du vide greniers au maximum!

Je vous montre ce que j’imagine?

DSCN5430

Donc alors, surtout un gros boulot de peinture pour recouvrir les murs rose beurk actuels. Du blanc partout, sauf sur le mur bibliothèque et son retour en noir mat. (Le retour peint d’une forme géométrique qui permettra de créer une pseudo tête de lit) Des étagères bois ou blanches (j’hésite encore, le prix sera sûrement mon élément décisionnaire) posées sur crémaillères sur toute la largeur du mur de la fenêtre. Le canapé lit qui est actuellement dans le salon finira à terme là, le jour ou nous nous déciderons à le remplacer pour un canapé avec méridienne.

biblio1

Au sol, j’ai un grand projet pour me débarrasser à bas coût du stratifié moche, je vais le poncer légèrement et le peindre en blanc dans un premier temps, et après avec des motifs bleus gris un peu façon carreau ciment, mais plus japonisant et avec une échelle un peu plus grande. Je ne suis pas trop sûre de ce que ça va donner, mais de toute façon, ça ne peux pas être pire que le stratifié actuel non? (Je sens qu’il y en a une qui va passer des heures à peindre ses motifs sur son sol…)

biblio2

Bon, ce n’est qu’un début de projet! Se rajouteront sûrement :

  • un vieux fauteuil (inconnue numéro 1 à trouver en vide grenier)
  • de jolis luminaires (inconnus numéro 2, 3 et 4),
  • une armoire (inconnue numéro 5)
  • des coussins (inconnus numéro 6 à 17)
  • un rideau (inconnue numéro 18)
  • peut être un tapis (inconnu numéro 19)
  • etc etc etc…

Mais déjà, je suis motivée à attaquer la peinture! Autant en profiter qu’il fait beau! (Même si recouvrir le rose moche ne va pas être fun du tout à mon avis!)

Je vous tiens au courant! 🙂

Rendez-vous sur Hellocoton !

DIY : s’organiser simplement au quotidien

Salut tous le monde!

Cela fait maintenant quelques mois que je travaille de chez moi, et ce dont je me suis très vite aperçu, c’est qu’il allait falloir que j’organise mon temps au mieux afin de m’en sortir! J’ai tenté plusieurs méthodes, et je viens vous livrer aujourd’hui celle qui fonctionne le mieux pour moi.

Je me suis rendue compte que j’ai besoin de me fixer des objectifs à plusieurs échelles :

–  A long terme (sur un an) afin de savoir vers quoi je tends, de manière perso et pour le studio
– A moyen terme (sur une semaine / un mois) pour planifier mes différents projets et publications
– A court terme (au quotidien) une to do list afin de rester dans les bornes

J’ai tout d’abord tenté d’utiliser des outils informatique, synchronisés entre mon téléphone et mon ordi, mais ça a été un bon gros fail, je trouve ça trop laborieux à maintenir, modifier, faire évoluer. Qui plus est, si je n’ai pas tout ça sous les yeux, j’oublie et je me lâche…  L’agenda papier déjà, ça fonctionnait mieux, je suis vraiment une fille à carnets, j’ai besoin de gribouiller, raturer, écrire pour m’en sortir. J’ai donc fini par chercher des plannings papier sympa à acheter, mais tout ce que je trouvais étais girly/greluche/rose bonbon… pas trop mon trip…

Du coup, j’ai fini par créer mes propres plannings, que je vais donc partager avec vous aujourd’hui, jolis mais pas girly!

Tout d’abord, vous allez pouvoir télécharger ici le semainier à imprimer au format A4.

semainier

Il va vous permettre de faire vos to do list, de définir des objectifs et de noter vos rendez vous.

DSCN5413

Ensuite, voici le planning mensuel perpétuel.

planning-mensuel

Le principe est simple : des cases blanches de la taille des post it carrés classiques, sur lesquelles vous allez pouvoir coller  des post its avec le jour qui vous permettra de noter ce que vous devez faire chaque jour. Du coup, si vous changez de projet, il suffit de changer de post it ^^. Easy!

Pour le faire il vous faudra :

  • Les impressions du fichier que je vous laisse en  téléchargement
  • Un cutter et une règle
  • De la colle en stick ou en bombe
  • Un carton format raisin (65cmX50cm)
  • Des post its carrés

Et voici les instructions en image pour créer votre planning :

instructions-finales

Et voilà  🙂

Maintenant, il vous suffit d’inscrire les numéro des jours sur des post it carrés et d’inscrire ce que vous devez faire le jour correspondant.

DSCN5403

Et me voilà bien organisée, et avec un joli bureau!

DSCN5420

Rendez-vous sur Hellocoton !

Video DIY : un test optique façon Doctor Who

Et me revoici avec une nouvelle vidéo DIY!

final3

J’ai mis un peu (beaucoup…) plus de temps à produire cette vidéo, mais la voici enfin terminée! Nous allons donc réaliser ensemble un test optique comme chez l’ophtalmologue, mais à la sauce Doctor Who. Car oui, même les timelords peuvent avoir des problèmes de vue! Enfin, selon leurs régénérations, obviously! Je parie que les gens qui ne regardent pas Doctor Who sont très perplexes en lisant tout ça! Mais j’ai pensé à vous aussi, car plutôt que de ne fournir que la version Doctor Who de ce test, j’ai aussi réalisé une version vectorielle du test optique du Dr Monoyer, un peu rétro mais très classe aussi! Et car je suis d’humeur magnanime, tout ça est téléchargeable gratuitement après la vidéo!

DIY : Un test optique façon Doctor Who from Studio Cyanotype on Vimeo.

Vous pouvez donc télécharger les fichiers ici :
Test Optique façon Doctor Who
Test Optique du Dr Monoyer

final2

Vous aurez besoin du matériel suivant :

  • 1 planche de médium épaisseur 10mm
  • 1 planche de médium épaisseur 5mm
  • 1 planche de plexiglas épaisseur de votre choix (selon ce que vous pensez pouvoir couper, jusqu’à 2mm c’est coupable au cutter, au dessus, ça devient plus compliqué)
  • De la peinture de la couleur de votre choix (Moi en plus, je me suis amusée à donner un aspect vieilli à mon test, comme si il avait trainé dans un coin de Tardis pendant 110 ans)
  • L’impression du test optique
  • Des  clous et un marteau
  • Un stick de colle d’écolier
  • Un tube de colle liquide/colle à bois
  • Une guirlande lumineuse
  • Un joli fil électrique avec interrupteur et prise (trouvable tout fait en magasin de bricolage / moi j’adore les fils recouverts de tissu)
  • Un domino et un tournevis
  • Une scie
  • Un cutter
  • Du chatterton

final5

Ci dessous vous trouverez les dimensions des différentes pièces de bois utilisées, qui correspondent aux dimensions du fichier du test. (On croirait presque que j’y avait pensé!)

dimensions-1

 

dimensions-cadre

 

Pour info, j’ai rajouté des angles en métal et j’ai vieilli le bois et le plexiglas à grands coups de papier de verre, de brou de noix, d’un jus d’acrylique noire et de peinture en bombe noire, grise et verte kaki, mais vous pouvez très bien avoir envie d’un test optique tout neuf sorti d’usine, c’est pour ça que je n’ai pas fait le détail de ces manipulations.

final4

Ceci est un test optique qui a trainé dans un coin de tardis 110 ans..
On s’imagine les histoires qu’on veut non?

Si jamais le processus de vieillissement vous intéresse, je vous invite à aller faire un tour sur cette incroyable vidéo où Adam Savage, un des rares individus dont je peux me dire vraiment fan, vous montre ses astuces pour vieillir une boîte. Ce mec ayant une carrière de malade dans les effets spéciaux, il est sans aucun doute plus à même de vous montrer tout ça que moi! (désolée, la vidéo est en anglais, mais même sans comprendre ce qu’il dit, le voir travailler est déjà fabuleux!)

J’espère que cette nouvelle vidéo vous aura plu, et je vous dit à très bientôt pour de nouvelle aventures! Bye Bye)

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Me want cookies!

Salut les gens,

Aujourd’hui, je vais vous parler un peu de cuisine! Ceux qui me connaissent, même très vaguement, ont sans aucun doute un jour gouté mes cookies.  Je me targue en effet depuis de longues années d’avoir trouvé la recette ultime de cookies, à la fois fondants à l’intérieur et croustillants à l’extérieur. Et je ne me lasse pas de les partager! Honnêtement, je ne suis pas peu fière de cette recette inratable.

Mais aujourd’hui, étonnamment, je vais vous parler d’une autre recette, qui à mon avis va finir par détrôner ma bonne vieille recette!

cookies6

Il se trouve que je regarde assidument toutes les vidéos de Cupcake Jemma sur Youtube. J’ai regardé absolument toutes les vidéos qu’elle a publié, que ce soit sur sa chaine ou celle de Jaime Oliver. J’ai d’ailleurs trainé mon comparse londonien jusqu’à sa boutique à Soho rien que pour m’acheter des cupcakes. Ce que je n’ai absolument pas regretté soit dit en passant :  une tuerie!

cookies5

Enfin bref, j’ai réalisé pas mal de recettes issues de ses vidéos, et elles se sont toujours avérées fabuleuses. Du coup, lorsqu’elle a publié une recette de cookies semi cuits, je me suis sentie prête à faire une infidélité à ma bonne vieille recette.

cookies4

Bon, je vous avoue que j’ai un peu loupé la cuisson des 2 premières fournées, mais les suivants étaient fabuleux. Ils ne ressemblent pas trop à ceux de la vidéo, mais j’ai dû faire un peu à l’arrache car ma balance est en rade de piles. Mais déjà dans ces conditions pas du tout optimales, ils étaient excellents! Alors je pense bien que je vais retenter une seconde fois (avec une balance cette fois, ça sera mieux!).

cookies3

A la base, je voulais vous donner les ingrédients et tout et tout, mais ça me parait plus réglo de vous renvoyer vers la vidéo d’origine, alors allez voir! (Oui, c’est un ordre! ^^)

cookies2

Et bon appétit! (Moi en tout cas, je me suis régalée!)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Maker Faire Paris 2015 : une colossale bouffée de motivation!

Hello les gens!

Il semblerait qu’en ce moment, je sois motivée pour vous parler de ce qui m’inspire, me motive et me rend enthousiaste. Du coup, je vais rester dans ma lancée et vous parler de ma balade de dimanche : la Maker Faire 2015 au sein de la foire de Paris. Je pousserais d’ailleurs un mini cri du coeur concernant la foire de Paris à la fin du billet.)

Je m’étais déjà rendue à la maker Faire l’an passé au 104, et déjà à l’époque, cela m’avais fait le même effet : c’est à dire me donner une méga envie de créer pleins de trucs, me rendre hyper enthousiaste et me donner plein d’idées. D’ailleurs, cette année (comme l’an dernier aussi d’ailleurs) j’en suis sortie en décrétant : « l’an prochain, j’expose!!! »

J’avoue que j’ai préféré les lieux du 104 pour cet événement, mais j’imagine que vu le nombre croissant d’exposants, cela ne devait pas être évident d’y rester. Et puis, l’intégration à la foire de Paris a dû certainement bien aidé pour la fréquentation. Mais bon, le 104 avait quand même plus de charme je trouve.

Allez, un petit résumé vite fait de ce que j’y ai vu de cool : (c’est loin d’être exhaustif, la blogueuse en carton que je suis était tellement à fond  qu’elle en a un peu oublié de prendre des photos… )

Je commence par l’estomac hein, comme toujours! J’ai pu manger une super glace en rouleaux à la framboise chez IceRoll.

glace

Le processus est assez dingue, une sorte de liquide (proche de la crème anglaise je suppose) est appliqué sur une surface gelée et mélangé à un coulis pour former une plaque glacée qui est ensuite grattée en rouleau. Trop cool, et super bon car du coup, puisque le refroidissement est quasi immédiat, les cristaux de glace n’ont le temps de se former et la texture reste super lisse, Smooooooth!

IceRoll à la maker faire Paris 2015 from Studio Cyanotype on Vimeo.

Ensuite, j’ai mitraillé le one band machine de Kolja Kugler, création robotique et artistique fabriquée à partir de ferraille. Groupe de musique qui joue d’instruments réels, ils ont trop la classe et me font penser (à une autre échelle, clairement) aux petites bestioles que j’avais réalisé en composants informatiques recyclés il y a presque 10 ans de ça maintenant…

robot1

 

robot2

 

 

robot3

 

robot4

Nan mais sérieux, ils sont ultra photogénique non? De vraies superstars! Dommage que j’ai loupé leurs concerts par contre! 🙁

Par contre, en parlant de concert, j’ai pu assister dès le matin au concert étonnant de Arc Ethic. La musique était réalisée grâce à une bobine de Tesla, c’était aussi tellement cool! Allez, en voici quelques extraits pour que vous voyiez ça!

Arc Ethic Tesla coil concert à la maker faire paris 2015 from Studio Cyanotype on Vimeo.

Arc Ethic Tesla coil concert à la maker faire paris 2015 (2) from Studio Cyanotype on Vimeo.

Il y avait aussi de forts jolis théâtres d’ombres mécaniques, réalisés par l’association Lever Le Rideau sur le thème d’Alice au pays des merveilles. Ces petits bijoux de poésie m’ont tout simplement fasciné, ils auraient clairement leur place au musée de la magie de Paris. (Mon musée préféré de tous les temps, tout simplement ^^)

les théâtres d’ombre mécaniques de l’association Lever le rideau from Studio Cyanotype on Vimeo.

 

Il y avait aussi un énorme espace pour des démos de vol de drones. C’était impressionnant de voir certaines de ces bestioles voler, l’une d’entre elle avec ses 8 propulseurs faisait un vent de malade! Impressionnant!

Vol de drone à la makerfaire Paris 2015 from Studio Cyanotype on Vimeo.

 

Mis à part ça, j’ai vu tout un tas de trucs trop cool dont je n’ai pris ni photo ni vidéo (blogueuse en carton encore une fois…) mais je vous invite à faire un tour sur les sites internet suivants :

Une horloge façon Harry Potter : la geo’clock

La plateforme Shamana qui permet de partager des tutoriels interactifs (oui, je me sens particulièrement concernée, je vois tout un tas d’applications à ce truc! Et en plus, grâce à eux, j’ai pu expérimenter le vertige d’un Oculus Rift. Oui, j’ai manqué de me vautrer 2 fois en 10 secondes… sans commentaires… Mais c’était trop cool! (Phrase la plus prononcée de la journée je pense)

Mis à part ça, comme l’an passé, les imprimantes 3D étaient bien présentes, ainsi que tout un tas de robots aussi. Petit coucou à SheldonRobot, la coqueluche des enfants, avec qui j’ai eu une super discussion! (On est d’accord que quand on y réfléchit,  l’expression « la coqueluche des enfants » est tout simplement ignoble et pas flatteuse nan? )

sheldon

Bon, ce petit compte rendu est bien évidemment totalement incomplet, et je vous invite à aller faire un tour sur le siter de la Maker Faire Paris pour en découvrir plus! Et surtout, l’an prochain, n’hésitez pas à y faire un tour! 🙂

Ah, et pour la mini ronchonnade de principe (car je ne peux pas m’en empêcher) je me suis tapée une petite dépression dans le hall dédié au design et au mobilier de la Foire de Paris. Messieurs et Mesdames des éditeurs de mobilier, par pitié, faites appel à des designers un peu plus actuels, ça serait sympa. Car là, à part de rares éditeurs de meubles de designers comme Vitra (Vitra voulant dire vend ton rein gauche pour t’acheter une chaise) et des canapés ringards, c’était la déprime!

Au final le seul stand  qui m’a tapé dans l’oeil car cool et  moderne c’était celui de La Redoute… C’est un peu triste quand même? On a de supers designers en France, il serait peut être temps de les engager et de les laisser bosser non?

Rendez-vous sur Hellocoton !